google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

une intersyndicale début janvier selon Laurent Berger


Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, à l'Elysée, le 8 septembre 2022

Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, à l’Elysée, le 8 septembre 2022 (AFP/Archives/Thomas SAMSON)

Une intersyndicale sur la réforme des retraites se tiendra “début janvier”, a affirmé mardi le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, après le report de l’annonce des arbitrages du gouvernement.

Une réunion avec les huit principales organisations (CFDT, CGT, FO, CFE-CGC, CFTC, Unsa, Solidaires, FSU) avait été envisagée le 15 décembre, à la suite des annonces de la Première ministre.

Mais le président de la République a finalement déclaré lundi que la présentation de la réforme était décalée au 10 janvier, mettant notamment en avant la nécessité de poursuivre la discussion avec certains syndicats.

M. Berger s’exprimait en marge d’un colloque à Paris à l’occasion des 40 ans de l’Ires (Institut de recherches économiques et sociales), auquel participaient également les numéros un de la CGT, de FO, de la CFE-CGC et de la CFTC.

Interrogé sur des informations du Parisien, selon lesquelles Emmanuel Macron a “discrètement missionné deux Marcheurs historiques, Stéphane Séjourné et Sacha Houlié, pour prendre attache avec Laurent Berger”, ce dernier a confirmé: “Vous êtes bien informés, mais je n’ai pas de place dans mon agenda avant début janvier”, a-t-il répondu à quelques journalistes.

Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, a de son côté affirmé qu’un communiqué de l’intersyndicale serait publié mercredi.

Interrogé sur les espoirs de la majorité d’assouplir la position de la CFDT, M. Martinez a affirmé n’avoir “aucune raison de ne pas faire confiance à Laurent Berger”. L’intersyndicale est en “acier inoxydable”, a-t-il souri.

Les deux hommes se retrouveront jeudi après-midi au Musée social à Paris pour un débat sur le travail.

L’intersyndicale a publié le 5 décembre un communiqué annonçant une “première date de mobilisation unitaire avec grèves et manifestations en janvier, si le gouvernement demeurait arcbouté sur son projet de réforme des retraites”.

© 2022 AFP

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.


Twitter


Facebook


Linkedin


email





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

[trustindex data-widget-id=3bf391e11277385bf3861797408]