google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

une «convertible» qui pourrait réduire la participation du holding dans Pernod Ricard


La cotation de l’indice boursier belge Bel 20. L’action Groupe Bruxelles Lambert (GBL) en fait partie depuis sa création, en 1991. Euronext

Le holding des Frère et des Desmarais a placé une obligation qui, en cas de conversion, pourrait réduire le poids de sa première participation. En attendant, la décote que présente l’action GBL reste élevée.

Pour GBL, Pernod Ricard est un investissement aussi historique que réussi: sa prise de participation dans le groupe français de spiritueux a commencé en 2006, lorsque l’action de ce dernier se négociait (en tenant compte des opérations en capital ultérieures, dont une division du nominal) entre 60 et 70€. Aujourd’hui, l’action Pernod Ricard évolue autour de 200€.

GBL a détenu jusqu’à près de 10% de Pernod Ricard à la fin de l’année 2011, avant de réduire la voilure en 2012. Depuis lors, le holding belge possède environ 7,5% du capital: 7,71% très exactement, au 30 septembre 2022. À cette date, cette «ligne» était valorisée 3,76 milliards d’euros, ce qui en fait la première participation cotée d’un portefeuille correspondant alors à un actif net réévalué (ANR) de 17,20 milliards d’euros (112,39€ par action GBL).

La mécanique des obligations convertibles

Contrôlé par la famille belge Frère et ses associés canadiens, les Desmarais, GBL va-t-il s’alléger de nouveau au tour de table de Pernod Ricard? Peut-être. Ce qui est sûr, c’est que…

Cet article est réservé aux abonnés Bourse et placements. Il vous reste 64% à découvrir.

Le meilleur du conseil boursier : 0,99€ seulement

annulable à tout moment

Déjà abonné au Figaro Bourse et placements ?
Connectez-vous



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *