google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Un producteur polonais de caviar veut jeter aux oubliettes le mythe russe


Des boîtes de caviar de la marque Antonius Caviar, le 4 novembre 2022 à Rus, en Pologne

Des boîtes de caviar de la marque Antonius Caviar, le 4 novembre 2022 à Rus, en Pologne (AFP/Wojtek RADWANSKI)

Du caviar, oui, mais polonais ! L’un des principaux producteurs de caviar en Europe veut mettre un terme une fois pour toutes à l’association historique entre le précieux produit et la Russie.

“Pour la plupart des gens le caviar c’est la Russie, alors que c’est faux depuis longtemps”, explique à l’AFP Agata Lakomiak-Winnicka, une responsable d’Antonius Caviar, société du nord-est de la Pologne.

Pêché jusqu’à l’extinction dans la nature – y compris les eaux russes et iraniennes de la mer Caspienne – l’esturgeon existe désormais presque exclusivement dans des fermes, la plupart en Chine.

Des esturgeons dans un bassin d'une ferme d'élevage, le 4 novembre 2022 à Rus, en Pologne

Des esturgeons dans un bassin d’une ferme d’élevage, le 4 novembre 2022 à Rus, en Pologne (AFP/Wojtek RADWANSKI)

L’année dernière, Antonius Caviar, située à Rus près d’Olsztyn a produit 42 tonnes de caviar noir, derrière les Chinois, et devant les Italiens et les Français.

“Il y a huit ans, il arrivait souvent que nos clients ne savaient pas situer la Pologne sur une carte”, se souvient Agata Lakomiak-Winnicka en posant sur le dos de la main une cuillère de caviar frais afin de le réchauffer légèrement.

Des boîtes de caviar destinées à l'exportation, le 4 novembre 2022 à Rus, en Pologne

Des boîtes de caviar destinées à l’exportation, le 4 novembre 2022 à Rus, en Pologne (AFP/Wojtek RADWANSKI)

“Aujourd’hui, nous sommes à une autre étape”, ajoute-t-elle, avant de déguster les petites perles brillantes, grises et noires.

La compagnie exporte principalement aux Emirats arabes unis, aux Etats-Unis, en France, au Danemark. Son caviar d’esturgeon se vend au détail, selon le pays, pour 1.200 à 2.400 euros, pour le caviar albinos le prix s’envole à 8.000 euros.

– “Mythe” –

La compagnie fournit aussi une douzaine de restaurants étoilés Michelin à travers le monde, dont trois établissements deux étoiles.

Agata Lakomiak-Winnicka, responsable commerciale chez Antonius Caviar, le 4 novembre 2022 à Rus, en Pologne

Agata Lakomiak-Winnicka, responsable commerciale chez Antonius Caviar, le 4 novembre 2022 à Rus, en Pologne (AFP/Wojtek RADWANSKI)

Désormais, comme la majorité de ses concurrents, Mme Lakomiak-Winnicka lutte contre “le mythe du caviar russe”, alors que “si on regarde bien n’importe quelle boîte de caviar portant l’inscription ‘tradition russe’ ou ‘méthode russe’, on verra qu’en 99% des cas elle ne vient pas de Russie”.

Et depuis le début de la guerre en Ukraine, il arrive souvent que des clients “refusent d’acheter du caviar ‘russe’. C’est une occasion d’expliquer que le caviar est un produit qui ne vient plus de Russie”, que le caviar russe sauvage n’est plus disponible sur le marché international depuis de longues années, insiste-t-elle.

Vue aérienne d'une ferme d'élevage d'esturgeons, le 4 novembre 2022 à Rus, en Pologne

Vue aérienne d’une ferme d’élevage d’esturgeons, le 4 novembre 2022 à Rus, en Pologne (AFP/Wojtek RADWANSKI)

En effet, les esturgeons sauvages de la mer Caspienne et de la Volga qui produisaient les précieux oeufs, ont été pratiquement exterminés après la chute de l’URSS.

Leur commerce international a commencé à être strictement règlementé depuis la fin des années 1990, y compris par des conventions internationales.

“La mer Caspienne n’a plus aucune importance dans la production, confirme le responsable de la production d’Antonius, Marek Szczukowski, et la quasi-majorité du caviar vendu dans le monde provient de l’aquaculture”. Y compris en Russie.

Dans le petit magasin de produits russes en banlieue de Varsovie, des boites de caviar vertes et noires sont exposées en vitrine.

Une boîte de caviar de la marque Antonius Caviar, le 4 novembre 2022 à Rus, en Pologne

Une boîte de caviar de la marque Antonius Caviar, le 4 novembre 2022 à Rus, en Pologne (AFP/Wojtek RADWANSKI)

Sur l’étiquette, une grosse inscription “Caviar” est ornée d’un dessin d’esturgeon accompagné du mot “malossol” qui en russe signifie “peu salé” et désigne la méthode de conservation traditionnelle.

“Depuis toujours les gens associent le caviar à la Russie”, déclare Wiktoria Yerystova-Rostkowska, propriétaire du magasin, mais aujourd’hui à cause de la guerre, ils ne veulent plus en acheter”.

– Boycott des produits russes –

Elle-même s’approvisionne en Allemagne.

Un employé tient un esturgeon femelle mature dans une ferme d'élevage, le 4 novembre 2022 à Rus, en Pologne

Un employé tient un esturgeon femelle mature dans une ferme d’élevage, le 4 novembre 2022 à Rus, en Pologne (AFP/Wojtek RADWANSKI)

“Les clients demandent quelle est l’origine du caviar. Ils veulent manger du bon caviar mais ils ne veulent pas de caviar russe”, se plaint-elle.

Ce boycott des produits russes risque de l’obliger à fermer le magasin en janvier.

“Ce n’est plus rentable. J’ai perdu 80% de mon chiffre d’affaires”, dit Mme Yerystova-Rostkowska.

Dans les bassins de Rus, des milliers d’esturgeons, certains de plus d’un mètre de longueur, grouillent dans l’eau pure et claire, puisée dans une rivière qui traverse les forêts protégées tout autour.

Un employé sépare les estugeons femelles des mâles dans un bassin d'une ferme d'élevage, le 4 novembre 2022 à Rus, en Pologne

Un employé sépare les estugeons femelles des mâles dans un bassin d’une ferme d’élevage, le 4 novembre 2022 à Rus, en Pologne (AFP/Wojtek RADWANSKI)

“Pour ne plus laisser planer aucun doute, à la demande expresse des clients nous changeons désormais d’étiquette”, explique Mme Lakomiak-Winnicka. Exit le mot “russe” dans le nom.

Désormais ce sera uniquement “caviar d’esturgeon”.

En haut, figurera toujours, comme c’est le cas depuis le lancement de la marque, l’inscription: “Fièrement produit en Pologne”.

© 2022 AFP

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.


Twitter


Facebook


Linkedin


email





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *