Un nouvel élan de transparence en matière fiscale internationale : 6 nouveaux pays signent un accord permettant le partage automatique des déclarations pays par pays


12/05/2016 – Dans le cadre des efforts continus visant à accroître la transparence des entreprises multinationales (EMN), le Canada, l’Islande, l’Inde, Israël, la Nouvelle-Zélande et la République populaire de Chine ont signé aujourd’hui la Accord multilatéral entre autorités compétentes pour l’échange automatique de déclarations pays par pays (“CbC MCAA”), portant le nombre total de signataires à 39 pays. La cérémonie de signature a eu lieu à Pékin, en Chine.

L’AMCA CbC permet à tous les signataires d’échanger bilatéralement et automatiquement des déclarations pays par pays, comme prévu par Geste 13 du plan d’action BEPS. Cela contribuera à garantir que les administrations fiscales obtiennent une compréhension complète de la manière dont les entreprises multinationales structurent leurs opérations, tout en garantissant également que la confidentialité de ces informations est préservée.

Le projet BEPS de l’OCDE/G20 a défini 15 actions clés pour réformer le cadre fiscal international et garantir que les bénéfices sont déclarés là où les activités économiques sont exercées et la valeur créée. Le BEPS revêt une importance majeure pour les pays en développement en raison de leur forte dépendance à l’égard de l’impôt sur les sociétés, en particulier des EMN.

La déclaration pays par pays obligera les entreprises multinationales à fournir des informations agrégées chaque année, dans chaque juridiction où elles exercent leurs activités, concernant la répartition globale des revenus et des impôts payés, ainsi que d’autres indicateurs de la localisation de l’activité économique au sein du groupe d’entreprises multinationales. Il couvrira également des informations sur les entités qui font des affaires dans une juridiction particulière et les activités commerciales dans lesquelles chaque entité s’engage.

Les dirigeants du G20 ont approuvé le vaste ensemble de mesures BEPS en novembre 2015, marquant une occasion historique d’améliorer l’efficacité du système fiscal international.

Le paquet est le résultat de plus de deux ans de discussions impliquant tous les pays de l’OCDE et du G20, ainsi que plus d’une douzaine de pays en développement. Suite à l’approbation des mesures BEPS, l’accent a été mis sur la conception et la mise en place d’un cadre inclusif pour le suivi du BEPS et le soutien à la mise en œuvre des mesures, tous les pays et juridictions intéressés étant invités à participer sur un pied d’égalité.

La mise en œuvre du BEPS est un sujet clé de discussion lors de la réunion du Forum sur l’administration fiscale (FTA) à Pékin, qui a attiré des responsables fiscaux de haut niveau de plus de 50 pays et organisations internationales.

Au-delà de la cérémonie de signature de la MCAA, Israël et la Fédération de Russie ont rejoint la 80 signataires actuels au Accord multilatéral sur les autorités compétentes du CRS (“CRS MCAA”), l’accord-cadre international clé pour la mise en place de l’échange automatique sur les comptes financiers offshore prévu par la norme commune de déclaration (CRS) de l’OCDE.

Pour plus d’informations sur la MCAA de déclaration pays par pays, consultez : www.oecd.org/tax/automatic-exchange/about-automatic-exchange/country-by-country-reporting.htm

Les demandes des médias doivent être adressées à Pascal Saint AmansDirecteur du Centre de politique et d’administration fiscales de l’OCDE (+33 6 26 30 49 23), Achim ProssChef de la Division de la coopération internationale et de l’administration fiscale (+33 6 21 63 27 67) ou le Bureau des médias de l’OCDE (+33 1 45 24 97 00).

Aussi disponibleÉgalement disponible(s)



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.