google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0
ACTUALITESBLOG

TGV, TER, Intercits… Pourquoi le prix des billets de train de la SNCF va encore augmenter

[ad_1]

google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Une augmentation de prs de 8% du droit de page ferroviaire, qui pse 40% du prix du ticket, est prévue pour 2024 et va alourdir le prix des billets. Une nouvelle augmentation de 4% est également prévue en 2025 et 2026

Pour utiliser des rails bien entretenus en toute sécurité, il faut financer l’entretien du réseau ferr. Pour ce faire, une augmentation du droit de page ferroviaire est prévue pour 2024 et va alourdir le prix des billets.

Le 23 février dernier, l’Agence de régulation des transports a annoncé une hausse de 8% pour les TER et de 7,6% pour les TGV et Intercits. Une nouvelle augmentation de 4 % est également prévue en 2025 et 2026 pour répondre au contexte inflationniste et l’objectif d’amélioration de la couverture des coûts complets de gestion d’infrastructures par les pages ferroviaires, fixe par le contrat de performance entre l’ tat et SNCF Réseau.

En effet, cette taxe payée par la SNCF sa filiale SNCF Réseau représente 40% du prix du billet pour un TGV et 15% pour un voyage en TER. Selon, Le Figarocette taxe s’élève 9 euros en moyenne pour les TGV et atteint plus de 8 euros sur une voie classique. Pour un trajet Paris-Marseille par exemple, la SNCF doit régler la somme de 17000euros pour un train.

Une taxe sur les billets d’avion dans les tuyaux

Néanmoins, la rentabilité de la ligne ou l’état des infrastructures de celle-ci fait varier le poids du droit de page sur le montant du voyage. Le quotidien précise aussi que cette taxe est plus importante en France qu’ailleurs en Europe. En Italie par exemple, elle s’établit 2,77euros et elle est 1,45euro en Sude.

Clément Beaune, le ministre des Transports a annoncé lundi sur RMC une augmentation des taxes sur les billets d’avion pour 2024, afin de rsorber en partie ce panier de prix entre le train et l’avion. Ce n’est pas pour le plaisir de taxer, mais parce qu’a permet de financer ces investissements dans le train, a precise le ministre.

Par ailleurs, la France tente, sans trop de succès pour le moment, de faire adopter au niveau européen une taxe sur le krosne, toujours pour tenter de rendre le train, lui tax, plus attractif.

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *