google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

SEBI : les investisseurs saluent la suppression de “India connect” sur les investissements à l’étranger et attendent avec impatience la réouverture de la limite ODI


Régulateur des marchés, Securities and Exchange Board of India (SEBI) a assoupli certaines normes régissant les investissements à l’étranger par le capital-investissement indien et capital-risque fonds. Cette décision a élargi le champ des capitaux pouvant être investis à l’étranger.

La circulaire SEBI datée du 17 août stipule que les fonds desi PE-VC sont autorisés à investir dans des sociétés étrangères sans connexion indienne. Depuis octobre 2015, les PE-VC indiens pouvaient investir dans des sociétés étrangères qui avaient une filiale indienne.

« Nous sommes ravis de voir que SEBI prête une oreille attentive aux demandes de l’industrie pour plus de flexibilité dans un environnement mondial très dynamique. ODI pour les fonds de capital-risque nationaux est devenu un besoin important, pour aider les entrepreneurs indiens à rivaliser avec les meilleurs au monde », a déclaré Karthik Reddy, président de l’Indian Venture and Alternate Capital Association (IVCA) et cofondateur et associé directeur, Blume Ventures.

L’industrie du PE-VC attend également une annonce pour rouvrir la limite ODI. “Nous attendons avec impatience la demande de SEBI de RBI en cours d’approbation, pour rouvrir la limite ODI. Nous espérons également que les AIF seront autorisés à utiliser leurs limites ODI sous route automatique, similaire à MF“, a déclaré Reddy.

Le SEBI a également autorisé que le produit principal de la vente d’un titre étranger détenu par un fonds d’investissement alternatif indien soit mis à la disposition de tous les FIA pour réinvestissement.

« Le recyclage du principal investi à l’étranger dans l’allocation globale prolongera la longévité de ladite allocation. Ces mesures prises par SEBI rendront les AIF indiens plus attrayants pour les investisseurs, mondiaux et indiens, et alimenteront davantage la croissance du FIA », a déclaré Siddarth Pai, coprésident du comité des affaires réglementaires, IVCA et partenaire fondateur, 3one4 Capitale.

À l’heure actuelle, les FIA indiens ne peuvent investir ensemble que 1,5 milliard de dollars dans des sociétés étrangères. Chaque fonds a un plafond d’investissement de 25 % de son corpus, comme l’autorise le SEBI. Ce plafond, bien qu’enfreint en juillet, n’a pas encore été révisé par la banque centrale, la Reserve Bank of India (RBI) en raison des inquiétudes autour de la roupie.

ETRise MSME Day 2022 Mega Conclave avec des leaders de l’industrie. Regarde maintenant.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *