google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0
ACTUALITESBLOG

qui va devoir encore payer la taxe d’habitation cet automne ?

[ad_1]

google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

La taxe d’habitation pour la résidence principale, c’est termin. Tous les ménages sont désormais exonérés. Reste toutefois le cas des propriétaires de résidence secondaire pour qui la facture risque d’être vente.

Les ménages pour qui la taxe d’habitation de leur résidence principale n’avait pas totalement disparu l’an dernier peuvent se jouir : ils ne dépassent pas d’avis pour la taxe d’habitation cet automne.

Le retrait de la taxe d’habitation sur les résidences principales se fera en 2018 et progressivement. En 2021, 80% des ménages n’en payaient plus. Les 20% des ménages les plus ont permis de voir leur taxe d’habitation baisser de 30% en 2021, puis de 65% en 2022. Tous les ménages, sans exception, sont désormais exonérés de taxe d’habitation pour leur résidence principale.

Pour les résidences secondaires c’est une toute autre histoire

Les propriétaires ou usufruitiers d’une résidence secondaire sont toutefois toujours concernés par la taxe d’habitation.

Elle est calcule d’après la valeur locative cadastrale de l’habitation et de ses dépendances, en appliquant les taux votés par les collectivités locales, rapporte le ministre de l’Economie sur son site Internet. La valeur locative cadastrale (VLC) représente la valeur de votre appartement ou maison s’il était lou. Et celle-ci a augmenté de 7,1% cette année cause de l’inflation.

Taxe foncire : le vrai du faux sur l’affolante hausse 2023

Par ailleurs, les communes se situent en zone tendue avec la possibilité de majorer de 5 à 60% la taxe d’habitation sur les résidences secondaires. Depuis cet été, ce n’est plus 1100 mais 3700 communessitue principalement sur les façades littorales, en Corse et dans les zones de montagne, qui sont autorisées majorer leur taxe d’habitation sur les résidences secondaires dès 2024. Pour ce faire, elles devront statuer sur cette hausse d’ici le 1er octobre.

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *