google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0
ACTUALITESBLOG

pourquoi votre facture EDF risque quand mme d’augmenter début 2024

[ad_1]

google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Les propositions tenues par la présidente de la CRE, Emmanuelle Wargon, ont fait ragir la classe politique ce jeudi et font craindre aux consommateurs une nouvelle hausse du prix du règlement de l’électricité en février 2024. Si cette dernière n’est pas exclue, la la décision finale appartient au gouvernement. Explications.

Il n’est pas garanti que la présidente de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) avait prévu de passer son jeudi 14 septembre sur le réseau social X, anciennement Twitter. Pourtant, suite ses propos tenus ce jeudi lors d’une conférence de presse, Emmanuelle Wargon annonce s’employer pour préciser sa pensée. Oui, la CRE envisage que la hausse prévue du tarif règlement (TRV) de l’électricité évitez les 10%. Non, il ne s’agit pas d’une annonce officielle, ni même d’une prédiction.

En réalité, Emmanuelle Wargon a voqu la prochaine chance tarifaire attendue pour le 1er février 2024, puisque le TRV change deux fois par an, ce mois-l et en aot : Le calcul thorique que proposera la CRE au gouvernement pourrait aboutir une évolution dont l L’ordre de grandeur serait de 10 % maximum début 2024, dans les conditions de mars actuelles, avant ventuelle application d’un bouclier tarifaire.

Problème, les 21millions de clients au TRV viennent déjà subir une hausse de 15% en février 2023 et une autre de 10% début d’aot sur fond de sortie progressive du bouclier tarifaire voulue le gouvernement. Alors quoi faut-il s’attendre au cur de l’hiver ?

Pourquoi la hausse est probable

Notamment en raison de son coût estim 30milliards en 2023 pour les finances publiques, le bouclier tarifaire pour l’électricité doit s’arrêter en décembre 2024. De plus, il est important de rappeler que cette année, lorsque le gouvernement a annoncé une hausse de 15% du tarif bleu en février, la CRE, selon sa méthode de calcul, recommandait une hausse de 99%, hors bouclier tarifaire. Mais la CRE précisait aussi que les barmes calculs par la CRE ne seront […] pas appliqués aux consommateurs et ce sont les barmes de prix gels, fixes par le Gouvernement, qui entreront en vigueur le 1er février 2023.

Mais ce n’est pas la seule raison qui rend crédible une hausse en février prochain. Le mode de calcul du TRV tient compte des conditions de marche et des demandes d’Arenh en fin d’anne, ce système qui autorise l’achat à prix réduit (42euros le mgawattheure contre près de 100euros sur les marches) par les fournisseurs alternatifs de l’électricité nucléaire produite par EDF.

Sur le premier critique, il il faut être prudent et attendre la situation sur les marches de gros fin 2023, estime Julien Tedd du courtisan Opra énergie, interrogé par MoneyVox. Sur le second, le dlgu général de l’association de consommateur CLCV, François Carlier demande un guichet Arenh plafonn 140 tWh, pour viter qu’EDF soit contrat de se fournir sur les marches justement. De fait, les consommateurs au TRV seraient alors mieux protégés des enveloppes tarifaires.

Samuel AUFFRAY
Samuel AUFFRAY

Après avoir effectué des études de sciences politiques Paris 2 et de journalisme au CFJ, Samuel Auffray a travaillé L’Obs dans le domaine du… Lire la suite

Suivre Samuel

MoneyVox / SA / Septembre 2023



[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *