google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0
ACTUALITESBLOG

pourquoi Bercy s’attaque la fiscalité trop favorable des locations Airbnb

[ad_1]

google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Vous louez votre maison ou appartement sur Airbnb ? La fiscalit va bientt voluer. Commentaire? Probablement de façon légèrement moins favorable, afin de rapprocher l’impôt pesant sur ces gains de celui qui s’applique la location longue durée.

Le ministre de l’Economie Bruno Lemaire s’est dit favorable ce vendredi sur BFMTV une réforme de la fiscalité très avantageuse des meubls touristiques type Airbnb, jugeant les effets d’aubaine trop importantsalors que ces emplacements sont accusés d’aggraver le mal-logement sur le territoire.

Sur Airbnb, on s’y est déjà attaqu, sur un réduit la dure 120 jours [la loi vous interdit de louer votre rsidence principale plus de 120 jours par an via une plateforme touristique telle que Airbnb, Abritel ou Booking, NDLR]a expliqué vendredi Bruno Lemaire sur BFMTV.

Je suis ouvert une réforme de la fiscalité sur les Airbnb pour qu’elle soit quivalente celle d’autres logements

Mais il s’est montré déterminé à lancer le chantier de la fiscalité des locations touristiques entre particuliers : Ce qui m’interroge, c’est que nous gardions une fiscalité favorable pour les Airbnb. Je suis ouvert une réforme de la fiscalité sur les Airbnb pour qu’elle soit quivalente à celle d’autres logements.

Nous allons travailler, faire des propositions la Premier ministre et au président de la République, mais j’ai du mal comprendre la fiscalité très favorable qui s’applique aujourd’hui Airbnba déclaré le ministre. Nous reformerons cette fiscalité. La seule question est celle de la justice : à partir du moment où il y a des effets d’aubaine trop, une fiscalité trop favorable, il n’y a pas de raison de garder importante cette fiscalité qui conduit des excédents, at-il ajouté.

Une proposition de loi transpartisane visant à réguler les locations meubles à signaler sine die alors qu’elle devait tre examiner mi-juin l’Assemblée nationale. Elle visait entre autres réduire le barme des abattements fiscaux accordés en cas de location de meubls de tourisme, en tenant compte de certains cas particuliers comme les stations de montagne.

Lors des conclusions lundi du volet logement du Conseil national de la refondation, la Première ministre Elisabeth Borne a toutefois annoncé une remise plat de la fiscalité des locations, souhaitant que ce chantier complexe débouche dans le prochain projet de loi de financesattendu l’automne, pour application au 1er janvier 2024.

Revenu médian en location Airbnb : 3086euros nets

Des centaines de milliers de Français louent un logement sur Airbnb. En 2022, le revenu médian des htes grâce à leur activité sur Airbnb at de 3916euros bruts (ce qui quivaut 3086euros netsaprès impts et prlvements sociaux), selon une étude commandée par Airbnb France au cabinet Astrs.

airbnb
Htes Airbnb: un gain de pouvoir d’achat supérieur à l’inflation en 2022, tude Astrs pour Airbnb

Airbnb, Abritel, Booking… Pour louer, vous devrez bientt montrer votre DPE

En quoi la fiscalité des locations Airbnb est-elle si avantageuse ?

La fiscalité de la location meuble divergent de la fiscalité applicable la location longue durée : il n’est pas question ici de revenus fonciers (les loyers réguliers) plus de bénéfices non commerciaux.

En 2022-2023, les hôtes peuvent bénéficier d’un abattement de 50% sur les revenus pérus quel que soit le type de location (chambre seule, hébergement entier en résidence principale ou secondaire), explique le cabinet Astrs dans l’étude commandée par Airbnb sur les revenus de ses hôtes. Le régime simplifié, micro-BICcomme présent dans le tableau ci-dessous, est en effet majoritaire chez les hôtesprécise Airbnb.

Si vous louez un logement via Airbnb, Abritel, etc.
Si vos recettes annuelles sont inférieurs 72600Si vos recettes annuelles sont supérieurs 72600
Option 1: régime micro-BIC
Avantages : simplicité et abattement automatique de 50%

Régime rel d’imposition obligatoire
Déduction des charges pour leur montant exact

Option 2: régime réel
(comme pour les gros loueurs, voir ci-contre)

Tableau simplifié reprenant la fiche pratique de la DGFiP sur les locations courtes d’un logement meubl.

Cet abattement de 50% vaut pour la location de meubls classiques: seule la moiti de vos recettes est soumise à l’impôt sur le revenu, les gains fiscaux tant qu’ils sont soumis au barre progressive de l’impt.

Cet abattement de 50%, c’est moins que pour les meubls touristiques les mieux classs (jusqu’à 71% d’abattement pour les meubls de tourisme classs et chambres d’htes) mais mieux que pour la location d’un logement vide ( 30% d’abattement en microfoncier jusqu’à 15000euros de gains annuels).

Ces points détermineront l’occasion du projet de loi de finances 2024

Quelle évolution probable de la fiscalité pour les locations Airbnb ?

Impossible, ce stade, de répondre à cette question. Mais l’intention est claire : Le but est d’inciter la location de longue duréerépond sans ambiguïté à Bercy au Figaro. Cela peut passer par une réduction de l’abattement actuel de 50%, l’image de la mesure porte par la proposition de loi sur le sujet reporté sine diequi portait aussi une réduction des montants donnant accès au régime fiscal simplifié micro-BNC.

Sollicité par MoneyVox, le ministre de l’Economie n’a ce stade aucun commentaire supplémentaire apporté suite aux déclarations de Bruno Le Maire : Ces points détermineront l’occasion du projet de loi de finances 2024.

Airbnb, Le Bon Coin, Vinted, Blablacar… Comment déclarer vos gains aux impts en 2023

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *