Pourquoi Anne Hidalgo compte encore mettre les propriétaires immobiliers à contribution


DÉCRYPTAGE – Les propriétaires de résidences secondaires et de logements vacants sont dans le viseur de la maire de Paris qui compte les ponctionner pour alléger sa dette.

À Paris, l’immobilier coûte cher même si les prix ne flambent plus comme ces dernières annéesmais, en contrepartie, la fiscalité locale est moins lourde qu’ailleurs en France. Tous les Parisiens seront exonérés de la taxe d’habitation l’an prochain et ne paient, en moyenne, «que» 710 euros de taxe foncière, contre 853 euros pour l’ensemble des Français. Avec la revalorisation des bases locatives de 3,4% cette année, la douloureuse sera plus lourde pour l’ensemble des 32 millions de contribuables qui l’acquittent. Mais ce ne sera pas tout pour les Parisiens : Anne Hidalgo compte bien mettre à contribution les propriétaires pour l’aider à éponger sa dette colossale de près de 8 milliards d’euros.

La maire de Paris a commandé un rapport à son adjoint aux finances et au chef des élus communistes parisiens pour qu’ils lui proposent des pistes destinées à redresser les finances de la Ville. Le logement est en première ligne. Paul Simondon et Nicolas Bonnet-Oulaldj procèdent au multiplicateur…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 85% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.