google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

petit à petit, la transformation s’engage


Du côté des «services fixes» en général, Orange compte au 30 septembre 45,7 millions d’accès, chiffre en baisse de 2,2% sur un an. Parmi ces derniers, les accès à très haut débit, ce qui comprend la fibre optique, progressent de 16,8% à 13,7 millions d’accès. 268942672/xiaoliangge – stock.adobe.com

Les prochains résultats ne devraient pas réserver de surprise majeure. Reste que de nombreux chantiers sont en cours et que certains, notamment en Espagne, semblent porter leurs premiers fruits.

En Bourse, l’opérateur télécoms historique n’est toujours pas redevenu une valeur de croissance: en données comparables, ses ventes ont augmenté de 0,7% au 1er trimestre avant de se tasser de 0,4% au deuxième puis de progresser de 1% durant le troisième quart de l’année (T3). Soit, sur neuf mois, un chiffre d’affaires de 32,12 milliards d’euros (+ 0,4%).

Motif de satisfaction: l’Espagne, deuxième marché en situation difficile où le groupe fusionne sa filiale locale avec MasMovil, et où l’offre a été recentrée sur les services mieux margés. «Pour la première fois depuis le 1er trimestre 2019», la croissance est revenue dans ce pays, fut-ce modestement (+ 0,2% au T3). Même si la France se tasse de 1%, sur le trimestre, l’Europe progresse globalement de 3,2%. La région Afrique/Moyen-Orient prend 4,2%, les 6% environ étant toujours visés pour l’année entière. Et la division d’infrastructures mobile (dite aussi Towerco) Totem, lancée voilà environ un an (et ouverte à d’autres clients que sa maison…

Cet article est réservé aux abonnés Bourse et placements. Il vous reste 60% à découvrir.

Le meilleur du conseil boursier : 0,99€ seulement

annulable à tout moment

Déjà abonné au Figaro Bourse et placements ?
Connectez-vous



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *