BLOGBOURSE

pas de record à Paris cette semaine

[ad_1]

google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Figaro Bourse et placements

Tous les jeudis, la rédaction du Figaro Bourse et placements revient sur les tendances clé du CAC 40 durant la semaine écoulée.

C’est une semaine – écourtée par le jour férié du lundi 1er Mai – en dents de scie qu’aura connue le marché parisien, au gré des résultats et des entreprises et des nouvelles macroéconomiques. Sans s’en éloigner beaucoup, le CAC 40 a évolué en dessous du récent record absolu de 7 581,26 points marqué le 24 avril. Notons aussi la dégradation d’un cran, à «AA-», de la notation de la dette souveraine de la France par l’agence Fitch, qui s’inquiète de la capacité du gouvernement à mener des réformes structurelles face à la fronde sociale. Mais aussi une accélération modeste (+ 0,2 % au T1 2023, après 0 % au T4 2022) de la croissance du PIB. Ainsi, l’indice parisien a connu trois petites séances de hausse jeudi (+ 0,23 %), vendredi (+ 0,10 %) et ce mercredi (+ 0,28 %), mais surtout une en forte baisse mardi (- 1,45 %), après la chute d’une banque régionale américaine, First Republic. Ainsi, sur la séquence, le CAC 40 cède 0,84 % à 7 403,83 points.

Fortes réactions après les résultats trimestriels

Sur des résultats trimestriels – et surtout des prévisions – décevants, STMicroelectronics affiche la plus forte baisse (- 9,04 %), suivie par Unibail-Rodamco-Westfield (- 7,15 %), mais aussi Engie et TotalEnergies(- 6,46 %) sur un recul de l’énergie. À la hausse, Dassault Systèmes (+ 6,51 %), Schneider Electric (+ 3,91 %) et Michelin (+ 3,25 %) ont mené le bal.

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *