google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Mort de Dominique Lapierre, auteur de “Ô Jérusalem” et “La cité de la joie”


Un grand écrivain français vient de nous quitter. Dominique Lapierre, auteur de “Paris brûle-t-il ?” est décédé le 4 décembre à 91 ans.

L’auteur et philanthrope français Dominique Lapierre est décédé à 91 ans. Sa femme, Dominique Conchon-Lapierre a annoncé la triste nouvelle dans les colonnes de Nice-Matin le 4 décembre. L’écrivain était connu pour avoir signé La cité de la joietraduit dans une trentaine de langues et Paris brûle-t-il ?, avec Larry Collins. Les deux amis avaient également écrit à quatre mains Où tu porteras mon deuil (1968), Ô Jérusalem (1972), Cette nuit la liberté (1975), Le cinquième cavalier (1980) et le thriller New York brûle-t-il ? (2004)

Dominique Lapierre a rendu son dernier souffle alors qu’il était pensionnaire d’un Ehpad de Sainte-Maxime, dans le sud de la France. « À 91 ans, il est mort de vieillesse », a expliqué Dominique Conchon-Lapierre. La veuve de l’écrivain se dit désormais « en paix et sereine depuis que Dominique ne souffre plus ». Le couple a vécu à Ramatuelle (Var) près de Saint Tropezdepuis plusieurs années.

Dominique Lapierre, un écrivain généreux

Dominique Lapierre était également un philanthrope très impliqué dans des missions en Inde, notamment auprès des enfants de Calcutta. Au cours de sa vie, l’écrivain a, via son association « Action pour les enfants de Calcutta », a réussi à offrir des structures (écoles, bateaux hôpitaux…) aux habitants de cette ville pauvre.

La moitié des droits d’auteur de La cité de la joie, dont l’histoire se situe dans un bidonville de Calcutta, ont été inversés pour lutter contre la pauvreté en Inde. Cet ouvrage, publié en 1985, s’est vendu à des millions d’exemplaires à travers le monde avant d’être adapté à l’écran par Roland Joffé en 1992.





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *