google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

millésime record en vue avec le redémarrage de la Chine


Swatch Group, connu pour ses montres bon marché est également propriétaire de marques plus prestigieuses comme Tissot, Longines ou Omega. ARND WIEGMANN, REUTERS

Le groupe suisse a vu ses ventes fortement freinées par la politique «zéro Covid» de la Chine en 2022.

L’année 2023 s’annonce faste pour Swatch Group après un millésime difficile l’an dernier. L’horloger suisse Swatch Group, connu pour ses montres bon marché mais également propriétaire de marques plus prestigieuses comme Tissot, Longines ou Omega, a vu ses ventes fortement bridées par la politique de «zéro Covid» en Chine en 2022.

Le chiffre d’affaires a grimpé de seulement 2,5% en 2022 à près de 7,5 milliards de francs suisses (7,4 milliards d’euros), malgré une croissance à deux chiffres sur les autres grands marchés. «Les confinements liés au Covid 19 ont entraîné un manque à gagner au niveau du chiffre d’affaires de plus de 700 millions de francs suisses», explique le groupe très bien implanté en Chine. Le quatrième trimestre a été «particulièrement affecté», d’abord «par les confinements», puis «par la vague massive de malades» après la levée des mesures sanitaires, entraînant une baisse de ses ventes «de plus de 30%». Sur le seul mois de décembre, l’activité en Chine a plongé «d’environ…

Cet article est réservé aux abonnés Bourse et placements. Il vous reste 34% à découvrir.

Le meilleur du conseil boursier : 0,99€ seulement

annulable à tout moment

Déjà abonné au Figaro Bourse et placements ?
Connectez-vous



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

[trustindex data-widget-id=3bf391e11277385bf3861797408]