google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

L’inoccupation des bureaux est plus faible dans les banlieues que les centres-villes



Publié le 06/07/2022 à 15:16

Au cours du deuxième trimestre, sept marchés canadiens sur dix ont enregistré une réduction de l’inoccupation en banlieue. (Photo : La Presse Canadienne)

TORONTO — Pour un deuxième trimestre consécutif, le niveau d’inoccupation des bureaux dans les banlieues du pays était inférieur au taux observé dans les centres-villes, a indiqué mercredi la société immobilière commerciale CBRE.

Le taux d’inoccupation national des bureaux de banlieue était de 16,0 % au cours du dernier trimestre, a indiqué mercredi la société, tandis que celui des bureaux du centre-ville national était de 16,9 %.

Au cours du deuxième trimestre, sept marchés canadiens sur dix ont enregistré une réduction de l’inoccupation en banlieue, le plus souvent dans des proportions plus importantes que celles révélées au centre-ville.

Selon le vice-président de CBRE Canada, Paul Morassutti, ces chiffres sont un signe que les marchés des bureaux sont toujours en mouvement alors que les entreprises naviguent de plus en plus dans des arrangements de travail hybrides.

Les données de l’entreprise ont également montré que le taux d’inoccupation des bureaux au centre-ville atteignait 33,7% à Calgary et 10,0% à Ottawa.

Le taux d’inoccupation des bureaux en banlieue a grimpé jusqu’à 24,6 % à Calgary et était à son plus faible niveau à Vancouver, à 5,5 %.





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *