google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

l’inflation américaine dans le viseur


bourse Cac 40

(CercleFinance.com) – La Bourse de Paris devrait ouvrir en légère hausse mardi matin, avec une attention toute particulière pour les Etats-Unis où paraîtront dans la journée les chiffres très attendus de l’inflation.

Vers 8h15, le contrat ‘future’ – échéance décembre – sur l’indice CAC 40 avance de 26,5 points à 6678,5 points, annonçant un début de séance plutôt favorable.

Les investisseurs semblent toutefois vouloir adopter des position prudentes avant la publication, prévue en début d’après-midi, des données très attendues sur l’inflation américaine, dont le récent ralentissement a redonné quelques motifs d’espoir aux marché.

Surtout, cette statistique ne devrait pas manquer d’alimenter le débat sur la remontée des taux de la Réserve fédérale, au moment où débute aujourd’hui le dernier comité de politique monétaire de l’année de la banque centrale.

‘Pour une fois, il y a peu de surprise à attendre sur le front des taux’, pronostique William Gerlach, gérant pour la France chez la fintech iBanFirst.

D’après le professionnel, la Fed – comme la Banque nationale suisse, la Banque d’Angleterre et la Banque centrale européenne (BCE) jeudi – devrait se contenter d’une hausse de taux de 50 points de base demain soir.

‘La seule raison pour laquelle la banque centrale ne relèvera pas les taux d’intérêt de 75 points de base est que l’inflation recule, moins rapidement que Powell ne le souhaiterait toutefois’, rappelle-t-il.

Pour mémoire, l’indice des prix à la consommation avait ralenti au mois d’octobre aux Etats-Unis, à +7,7% en rythme annualisé contre +8,2% en septembre, une progression inférieure aux attentes des économistes.

Sur le marché obligataire, une certaine confiance semble prévaloir sachant que plusieurs membres de la Fed ont récemment évoqué l’opportunité de ralentir le rythme de hausses de ses taux.

Le rendement des Treasuries à 10 ans, la référence Outre-Atlantique, se tend à peine en direction de 3,61% après avoir clôturé autour de 3,58% hier.

La séance sera également teintée de plusieurs indicateurs en Europe, parmi lesquels l’indice ZEW du climat des affaires en Allemagne et les chiffres définitifs de l’inflation en novembre dans le pays.

Les marchés seront par ailleurs attentifs au dernier rapport sur l’emploi au Royaume-Uni.

Aux changes, les variations restent limitées avant les grands rendez-vous des prochains jours, avec un dollar quasiment inchangé face à l’euro, qui cote 1,0550 face au billet vert.

Sur le marché pétrolier, le Brent et le brut léger américain évoluent en hausse en raison de la vague de froid qui sévit actuellement des deux côtés de l’Atlantique.

Lundi, Wall Street avait signé un rebond technique suite aux pertes de la semaine passée. Le Dow Jones s’est adjugé 1,6%, tandis que le Nasdaq Composite reprenait près de 1,3%.

En Asie, la Bourse de Tokyo gagnait 0,4% en fin de journée, toujours au-dessus du support des 27.850 points, ce qui lui permet d’accuser un repli limité de l’ordre de 2,4% depuis le début de l’année.

Copyright © 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.


Twitter


Facebook


Linkedin


email





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *