google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

les ventes dans le neuf continuent de reculer


La commercialisation de logements neufs en France a reculé au deuxième trimestre par rapport 2021 et reste inférieur à son niveau d’avant la pandémie, selon les chiffres publiés mercredi par le ministre de la Transition écologique.

Au deuxième trimestre, 27909 logements neufs ont été réservés par des particuliers. C’est 13% de moins qu’en 2021, anne de rattrapage après les confinements de 2020, note le ministre, et nettement moins (-20,4%) qu’en 2019, dernière anne avant la pandémie.

Le nombre de logements mis sur le marché est également en baisse, de 11,7% sur un an, avec 28733 nouvelles commercialisations. La chute est plus marque pour les maisons individuelles, mais celles-ci représentent moins d’une dixime des mises en vente et des réservations.

Les prix de vente moyens ont, eux, continu de grimper, de 4,9% pour les appartements et de 5,2% pour les maisons individuelles.

Les annulations en hausse

La tendance de la baisse des ventes s’observe surtout dans les zones les plus tendues, soit l’Ile-de-France, la Côte d’Azur et la frontière suisse. Seules les zones les moins tendues, hors des communes de plus de 50000 habitants, voir l’offre augmenter, mais sur des volumes très faibles, le mars tant concentré sur les zones tendues et les grandes agglomérations.

Professionnels : les offres en ligne les moins chères verser limiteur vos frais bancaires

Un total de 13,5 % des réservations se termine par une annulation de la part des acqureurs, une part en hausse, note le ministre, alors que la remonte rapide des taux d’intrt a suscit des turbulences dans l’accès aux crédits .

Reproduction interdite.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *