google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Les secteurs d’investissement immobilier les plus porteurs en Europe en 2023, selon Savills


Les investissements en Europe
© Garry Killian / Adobe Stock

Selon les dernières escompte de Savillsles investisseurs core et core+ en Europe seront, entre autres, rendus en 2023 par des actifs multifamily prime (logements collectifs), logistique prime, bureaux prime, ainsi que par des portefeuilles de supermarchés et de data centers.

Pour le conseil international en immobilier, plusieurs transactions concernant des actifs multifamiliaux auront lieu dans les grandes villes d’Allemagne, du Royaume-Uni, des pays nordiques, d’Espagne et de France, où « le déséquilibre entre l’offre et la demande pourrait entraîner une croissance significative des loyers. »

Par ailleurs, sur le secteur logistique, le Royaume-Uni, l’Allemagne, les Pays-Bas, la France et l’Espagne affichent des taux d’inoccupation historiquement bas, « maintenant ainsi une pression à la hausse sur les loyers. »

Les retail parks et les centres commerciaux se démarquent

Toujours selon les commerçants de Savills, le premier choix des investisseurs et fonds value add se portera sur les retail parks et les centres commerciaux en Europe du Sud, où « l’inflation et le stock par habitant sont relativement faibles par rapport au reste de l ‘L’Europe . »

En seconde position, suivi des opportunités concernant le repositionnement de certains immeubles de bureaux intégrant les nouvelles normes de performances énergétiques, « en particulier dans les villes où la proportion de ce type d’immeubles est élevée, comme Paris et Francfort, et dans les pays où le délai pour améliorer ses notes EPC (certificat de prestation énergétique) est court, comme les Pays-Bas », détaille Savills.

En outre, Savills rapporte que les investisseurs montreront également leur intérêt pour les résidences étudiantes construites dans les villes espagnoles et italiennes, où « le nombre de lits par étudiant est l’un des plus faibles d’Europe et où la population étudiante devrait encore augmenter ». Ainsi que sur les opportunités dans le domaine des Sciences de la vie en Europe occidentale, notamment au Royaume-Uni, en Allemagne, en France, aux Pays-Bas, en Belgique et en Suisse.

Marcus LemliCEO Allemagne et Head of Investment Europe chez Savills, déclare : « Nous commençons déjà à voir un recul des facteurs externes qui ont paralysé le marché européen de l’investissement dans certains pays cette année. Les taux d’intérêt, les prix de l’énergie et l’inflation commencent à se stabiliser. En conséquence, nous nous attendons à une année 2023 en deux temps, les propriétaires et les acheteurs devenant plus réalistes à mesure que l’année avance. Cela devrait encourager davantage de vendeurs à mettre des produits sur le marché au bon prix, débloquer ainsi des liquidités ».

Lydia BrissyResponsable Recherche Europe chez Savills, ajoute : « Si le marché est indéniablement devenu plus difficile au fil de cette année, 2023 promet davantage d’opportunités pour les investisseurs qui sont prêts à prendre un certain risque, en réaffectant des actifs immobiliers en difficulté après une forte correction des prix. »



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *