google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Les propriétaires immobiliers confrontés à une flambée préoccupante des taxes


La revalorisation annuelle des valeurs locatives devrait s’envoler, à près de 7% en 2023. Jean-Paul COMPARIN/stock.adobe.com

DÉCRYPTAGE – Alors que la taxe d’habitation sera totalement supprimée l’an prochain, les impôts fonciers vont continuer de grimper.

Le président de l’Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI) tire à nouveau la sonnette d’alarme. “Aujourd’hui, il y a une accumulation de charges qui pèsent de plus en plus sur les propriétaires et, en particulier, les petits qui sont pris à la gorges’insurge Christophe Demerson. Tant sous ce quinquennat que le précédent, ils ne sont clairement pas le souci d’Emmanuel Macron.» Alors que la taxe d’habitation sur les résidences principales, qui s’applique encore cette année aux 20 % des ménages (propriétaires et locataires) les plus aisés, sera totalement supprimée en 2023 comme promis par le président, la facture fiscale des propriétaires va, elle, exploser à des niveaux jugés préoccupants.

À commencer par la taxe foncière qui a pourtant annulé près de 30 % entre 2010 et 2020. Pour ne pas envenimer un peu plus les relations avec les maires, le gouvernement n’a pas voulu plafonner la revalorisation annuelle des valeurs locatives qui servent de base d’imposition à cet impôt…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

Vendredi noir

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *