Les moules, vertueuses et bon marché


Leurs caractéristiques

Sur nos côtes, deux espèces de ces mollusques bivalves se sont retrouvées sur les étals (alors qu’il en existe près de 70 à travers le monde) : Mytilus gallopro-vincialisen Atlantique et Méditerranée, et Mytilus edulis, plutôt présente en mer du Nord et dans la Manche. Différence principale ? Leur taille ! La première peut atteindre 15 cm, alors que la seconde ne dépasse pas 10 cm. Les plus célèbres sont les moules de bouchot, élevées en pleine mer sur des pieux, les bouchots, dans la baie du Mont-Saint-Michel, et certifiées AOC depuis 2006 et AOP depuis 2011.

Les bienfaits des moules

Elles sont peu caloriques (108 kcal pour 100 g de moules cuites) mais bien protéinées, avec près de 17 g de protéines aux 100 g. Et ce sont de bonnes sources de minéraux, de calcium (59,4 mg aux 100 g), de magnésium (66,6 mg aux 100 g), d’iode (106 mg aux 100 g) et de sélénium (55,7 mg aux 100 g). Leur point fort demeure leur haute concentration en fer (4 mg aux 100 g).

Bien choisir les moules

Elles doivent être bien fermées, un peu humides, et leur coquille doit être noire avec des reflets bleus. Les moules de bouchot sont les plus goûteuses. Les espagnoles, plus grosses, s’avèrent idéales pour être farcies. Ne les gardez pas plus de trois jours dans le bac du réfrigérateur. Si vous consommez les crues, faites-le jour même de l’achat.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.