ACTUALITESBLOG

les actifs de plus de 40 ans inquiets pour leur fin de carrière

[ad_1]

google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Les actifs de plus de 40 ans expriment de vives inquiétudes pour leur fin de carrière, plus des deux-tiers d’entre eux craignant d’avoir des problèmes de santé, selon une étude réalisée par le Credoc publiée mercredi.

L’enquête pour la fondation The Adecco Group, réalisée en janvier soit peu après la présentation de la réforme des retraitesmontre que la crainte de ne pas être suffisamment en bonne santé pour continuer à travailler la fin de sa carrière représente le principal motif d’inquiétude pour 68 % des actifs de 40 à 59 ans.

Cette inquiétude concerne toutes les catégories professionnelles, mais touche davantage les ouvriers (72%) que les cadres (62%). Les femmes sont aussi plus préoccupées (71%, contre 65% des hommes).

Ces craintes préexistaient à la réforme des retraites. Une étude réalisée par la Dares publiée début mars montrait qu’en 2019, 37% des salariés déclaraient ne pas se sentir capables de tenir dans leur travail jusqu’à la retraite.

Craintes sur les salaires et la motivation

Au-del des questions de santé, l’enquête du Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Credoc) montre que plus de la moiti des actifs de plus de 40 ans (52%) redoutent de gagner moins bien leur vie ou de ne plus aimer leur travail, tre lass et fatigu et perdre leur motivation.

Viennent ensuite notamment la peur d’être discriminée en raison de leur ge s’ils recherchent un nouvel emploi (49%), la peur de stagner ou de rgresser dans leur parcours (38%) ou encore de perdre leur emploi (37%).

Investissez dans l’immobilier dès 1 000 €. Nôtre palmarès des meilleures SCPI

L’étude à réaliser entre le 13 et le 26 janvier 2023, dans le cadre de l’enquête Conditions de vie et aspirations des Français du Credoc. Trois-mille-cinquante-et-une personnes de 15 ans et plus ont été interrogées et parmi elles, 960 actifs de 40 59 ans.

Reproduction interdite.

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *