google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

les 9 smidcaps à fort potentiel sélectionnées par Portzamparc pour 2023


129504969/NicoElNino – stock.adobe.com

Alors que l’année boursière se termine, le bureau d’études présente ses meilleures idées d’investissement pour le 1er semestre de 2023.

Certes, le CAC 40, l’indice des blue chips parisiennes, a limité les dégâts et ne cède plus que 5% depuis le début de 2022. Mais pour les petites et moyennes valeurs, ces smidcaps qui sont la raison d’être du bureau d’études Portzamparc, le tableau est bien différent: – 12% pour l’indice CAC Mid & Small, et même – 19% pour le CAC Small des petites capitalisations.

À la traîne, les smidcaps ont cependant des atouts

Quatre des cinq dernières années (l’exception étant 2020), les petites valeurs se sont moins bien comportées que les grandes, contre la tendance historique de long terme.

Principales explications avancées par les spécialistes de Portzamparc lors d’une réunion organisée ce matin: une «exposition quasi nulle à la gestion passive», les ETF étant rares sur ce type de titres, et une décollecte nette quasi continue des fonds spécialisés depuis le printemps 2020. En outre, nombre de smidcaps cotent sur Euronext Growth: sur le segment de la Bourse de Paris dédié aux valeurs de croissance, les obligations de reportings ESG sont moindres…

Cet article est réservé aux abonnés Bourse et placements. Il vous reste 84% à découvrir.

Le meilleur du conseil boursier : 0,99€ seulement

annulable à tout moment

Déjà abonné au Figaro Bourse et placements ?
Connectez-vous



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

[trustindex data-widget-id=3bf391e11277385bf3861797408]