google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0
BLOGBOURSE

le styliste de Balmain annonce le vol de plus de 50 pièces de sa c

[ad_1]

google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Olivier Rousteing après la présentation de la collection femme autome-hiver 2023-24 de Balmain, à Paris le 1er mars 2023

Olivier Rousteing après la présentation de la collection femme autome-hiver 2023-24 de Balmain, à Paris le 1er mars 2023 (AFP/Archives/JULIEN DE ROSA)

Le styliste de Balmain, Olivier Rousteing, a annoncé sur son compte Instagram le vol de plus de 50 pièces de sa prochaine collection, à dix jours du défilé de la maison lors de la Fashion Week parisienne.

« Notre chauffeur nous a appelés pour dire qu’il avait été attaqué par un groupe de personnes. Plus de 50 pièces ont été volées », a raconté le styliste star de 38 ans, dans un message posté dans la nuit de samedi à dimanche.

Le chauffeur, « sain et sauf », transportait la marchandise à bord d’un camion qui roulait « depuis l’aéroport en direction du siège de Balmain » et qui a été « dérobé », a-t-il ajouté, précisant qu’il était au siège de Balmain et attendait la livraison samedi matin, lorsque le chauffeur a appelé.

« Mon équipe et moi-même avons travaillé très dur. Nous allons travailler encore plus, jour et nuit, tout comme nos fournisseurs, mais c’est tellement irrespectueux. Je voulais partager cela avec vous pour vous rappler de ne jamais rien prendre pour acquis », a poursuivi le styliste, directeur artistique de Balmain depuis 2011.

Mêlant hip-hop et castings sous le signe de la diversité, Olivier Rousteing a bousculé les codes et multiplié les démarches pour rendre l’univers du luxe compréhensible pour les jeunes et « démocratiser » la mode, devenant lui-même une star, fréquentant les célébrités et le tapis rouge du Festival de Cannes.

Le défilé de Balmain, rachetée en 2016 par le fonds d’investissement qatari Mayhoola, à l’occasion de la semaine du prêt-à-porter féminin à Paris, est prévu le 27 septembre au soir.

© 2023 AFP

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.


Twitter


Facebook


Linkedin


email



[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *