google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

le Snat vote une réforme de l’imposition sur les plus-values ​​immobilières


Le Sénat a imposé par l’opposition de droite voté vendredi soir un amendement centriste au projet de budget, visant à réformer le régime des plus-values ​​de cessions immobilières, qualifié par le ministre Gabriel Attal de « véritable big bang du marché immobilier ».

Cet amendement à adopter lors de l’examen en première lecture par les sénateurs du projet de loi de finances pour 2023. Le gouvernement pourra le faire disparaître en utilisant l’article 49.3 de la Constitution l’Assemblée nationale. Cet amendement, c’est un véritable big bang du marché immobilier, s’est exclamé le ministre chargé des comptes publics Gabriel Attal.

Ca change complètement la logique, avec la fin des abattements pour durée de détention, avec la baisse très importante du taux d’imposition au bout de deux ans de détention seulement, avec la suppression de la taxe sur les plus-values ​​leves, at- il développe.

Une perte de recettes très importante

Il faut le dire, c’est une petite révolution que nous considérons que le marché immobilier a plutôt besoin de stabilité, a insisté le ministre. Il soulignait en outre que ce serait une perte de recettes très importante pour les finances publiques.

Nobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

Le régime actuel entend lutter contre la spéculation en favorisant les détentions longues. Mais selon l’auteur de l’amendement, Vincent Delahaye, ce régime ne semble plus en mesure de répondre à la fois à la crise du logement et à la crise de la construction dont souffre une grande partie de la population.

Reproduction interdite.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *