Le projet “NOTION” mesure l’impact du changement climatique sur l’activité des océans


Un projet de recherche innovant et transdisciplinaire

L’équipe de recherche « NOTION » a ainsi démarré ses travaux en juillet 2020, et réalisé des tests en laboratoires. En recréant des conditions de changement climatique et en simulant des cycles du soleil, Mar et ses équipes peuvent observateur commentaire les diazotrophes réagissent.

En étudiant ces phytoplanctons, les questions que nous posons sont donc cruciales pour notre avenir : l’océan pourra-t-il continuer à capturer le CO2 atmosphérique ? Le changement climatique va-t-il favoriser la disparition ou la prolifération des diazotrophes ? Dans les deux cas, qu’est-ce qui en serait les conséquences ? Quel(s) comportement(s) ces micro-organismes adopteraient-ils si la température ou l’acidité des eaux augmentait ?

Pour s’attaquer à ce sujet complexe, et répondre à toutes ces questions, le projet doit mobiliser de nombreuses disciplines comme la génétique, la chimie et la biochimie, la physique des fluidesetc.

Ces cellules microscopiques ont déjà leur propre chimie et biochimie, et l’eau dans laquelle elles se trouvent plus ou moins d’oxygène, plus ou moins de sel, etc. Par ailleurs, les gouttes d’eau peuvent se déplacer dans l’ eau, ce qui complique les travaux.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.