google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0
ACTUALITESBLOG

le prix des parts de ces SCPI dgringole de 10%

[ad_1]

google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Après plusieurs années de calme plat, le monde de la pierre papier traverse présente une zone de turbulences. Si bien que plusieurs SCPI ont revu le prix de leurs parts à la baisse. Dernière victime en date : la société de gestion Primonial.

Nouvelle alerte sur les SCPI. Le vendredi 15 septembre, Primonial, l’un des dirigeants du secteur de la pierre papier, a mis jour le prix des parties de deux de ses sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) les plus populaires.

Investissez dans l’immobilier dès 1 000 €. Notre palmarès des meilleures SCPI

15 SCPI ont revu leur valorisation à la baisse

Dans le détail, la SCPI de bureaux PRIMOPIERRE, a vu le prix de ses pièces chuter de 208 180euros. Soit 13,5% de baisse. Mme son de cloche pour PATRIMMO COMMERCE, dont le prix recule de 10,7%passant de 197 176 euros.

Les chutes de prix de Primonial ne sont pas un cas isolé. Depuis le début de l’t, pas moins de 15 SCPI ont annoncé des valorisations en baisse. Parmi ces dernières, on peut notamment citer Accimo Pierre de BNP Paribas REIM (-17%).

Mais aussi d’autres SCPI, comme PFO2 (-16,3%) et PF Hospitalit Europe (-9,5%) de PERIAL Asset Management, ou encore Elyses Pierre de HSBC (-7%) ainsi que Génpierre (-17%) et Edissimo (-13,9%) d’Amundi. Et d’autres pourraient suivre.

Immobilier locatif : faut-il s’inquiéter de la baisse des SCPI ?

L’immobilier sous pression

Pourquoi une telle situation ? Pour enrayer l’inflation, la Banque centrale européenne (BCE) a procédé à la hausse de taux la plus rapide de son histoire. Depuis juillet 2022, l’institution a relev ses taux 10 reprises. Un record absolu.

Résultat, le taux moyen d’un crédit sur 20 ans a presque quadruplé en 18 mois pour atteindre 4,05% aujourd’hui. Si bien qu’un couple qui pouvait emprunter 400000euros sur 25 ans début 2022 ne peut désormais plus obtenir que 320000euros.

Par conséquent, c’est tout le marché immobilier qui ralentit. Sur un an, les prix baissent par exemple de -4,5% Paris. Tandis que les villes de Bordeaux et Lyon enregistrent un recul de -8% sur la même période, selon les estimations de MeilleursAgents.

Or justement, le prix des parts de SCPI doit correspondre plus ou moins dix% de la valeur de reconstitution du portefeuille si tous les biens étaient vendus, explique Jean-Marc Chevassus, responsable du Master 2 gestion de patrimoine l’IAE Lyon.

Assurance vie : encore le bon moment pour mettre de l’immobilier dans votre contrat ?

Cache d’opportunités ?

Au-del des soubresauts de l’immobilier, plusieurs facteurs peuvent expliquer les difficultés des SCPI, comme le renforcement de la réglementation sur le volet des performances énergétiques, ce qui oblige certains fonds à réaliser des travaux sur leur parc immobilier vieillissant.

Autre facteur baissier garder en tête : l’explosion du travail suite à la crise du Covid, qui a fait voluer les habitudes de travail des salariés et impacte fortement la demande de bureaux dans certaines zones géographiques.

Si elles sont une mauvaise nouvelle pour les pargnants, ces baisses restent cependant relativisées, dans la mesure où l’investissement en SCPI s’inscrit dans le temps long. D’autant que les loyers, eux, continuent à tre verss régulièrement.

Pour les plus audacieux ou ceux qui souhaitent investir à très long terme, les valorisations actuelles peuvent même, dans certains cas, constituer une porte d’entre intéressante si vous anticipez une remontée des prix de l’immobilier l’avenir.

SCPI : Quel rendement ? Comment investir? Nos conseils

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *