google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

le gouvernement essaie d’« atténuer la portée » de sa réforme


Le gouvernement, en rapportant la présentation de sa réforme des retraites au 10 janvier, essaie d’« atténuer la portée » de son texte face aux « résistances », a révélé le chef de file des députés communistes André Chassaigne lundi soir, à l’ numéro d’une rencontre avec Elisabeth Borne.

« Je pense que le projet n’est pas tout à fait mûr. Ils se rendent compte que le gouvernement est isolé, qu’il y a un mécontentement, des résistances. Et ils essaient de réfléchir comment ils peuvent atténuer la portée de leur texte », a affirmé le député PCF.

Le député a aussi dit sa crainte que les parlementaires « disposent d’un peu moins de temps pour étudier le projet final ».

« Les discussions sont encore en cours donc sur n’a pas d’éléments précis sur le contenu », a ajouté son homologue au Sénat Eliane Assassi, en rappelant que le PCF avait un projet sur les retraites « complètement opposées » à celui du gouvernement .

Mme Borne entame cette semaine une nouvelle série d’entretiens avec les forces politiques sur cette réforme, qui privilégie un rapport de l’âge de départ à 64 ou 65 ans, une piste contestée par les syndicats et la plupart des groupes d’opposition.

La Première ministre reverra à nouveau les groupes politiques et les syndicats la semaine du 2 janvier.

Investissez dans l’immobilier dès 1 000 €. Nôtre palmarès des meilleures SCPI

Mercredi Mme Borne recevra successivement Hervé Marseille (Union centriste, Sénat), Jean-Claude Requier (Rassemblement Démocratique et Social Européen, RDSE, Sénat), Olivier Marleix (Les Républicains, Assemblée) Bertrand Pancher et Christophe Naegelen (Libertés, Indépendants, Outre- mer et Territoires, LIOT, Assemblée), et Claude Malhuret (Les Indépendants, République et Territoires, Sénat).

L’après-midi, Mme Borne s’entretiendra avec Cyrielle Chatelain (EELV, Assemblée) et Guillaume Gontard (EELV, Sénat), avant de recevoir ensemble les groupes de la majorité, Aurore Bergé (Renaissance, Assemblée), Jean-Paul Mattei (MoDem, Assemblée), Laurent Marcangeli (Horizons, Assemblée) et François Patriat (Rassemblement des démocrates, progressistes et indépendants, Sénat). Elle terminera la journée avec Bruno Retailleau (LR, Sénat).

Jeudi matin, elle verra Boris Vallaud (PS, Assemblée) et Patrick Kanner (PS, Sénat), avant de recevoir Mathilde Panot (LFI, Assemblée) puis Marine Le Pen (RN, Assemblée).



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *