google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Le Forum mondial lance de nouveaux programmes régionaux de formation des formateurs


01/03/2022 – Suite au succès du programme pilote 2021, le Secrétariat du Forum mondial lance de nouveaux programmes Ancien Formateur (FLF) pour les pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine. Lancé sous l’égide de l’Initiative Afrique pour développer une culture durable de l’échange de renseignements (ER) au sein des administrations fiscales africaines, le programme pilote de 2021 a déjà permis d’organiser 26 formations locales dans 13 pays, ayant participé près de 900 fonctionnaires.

Un maximum de 15 juridictions seront sélectionnées pour chaque région, avec deux participants par juridiction, ce qui permettra à un maximum de 90 fonctionnaires de prendre part aux programmes de 2022. Sur la base des chiffres moyens du pilote de 2021, un minimum de 1 500 les fonctionnaires des impôts doivent être formés localement d’ici la fin de l’année, comme résultat immédiat des nouveaux programmes.

En formant des fonctionnaires des administrations fiscales, le programme FLF vise à créer et à soutenir un réseau de formateurs hautement qualifiés qui adapteront et démultiplieront efficacement les connaissances et les compétences acquises au niveau national, ainsi qu’une capacité durable au sein des administrations fiscales. Conçu pour aider les juridictions participantes à fournir une formation locale sur l’ER aux vérificateurs et enquêteurs fiscaux, le projet est pensé pour renforcer la capacité des administrations nationales à utiliser efficacement les instruments d’ER dans leur travail quotidien.

Depuis 2011, les activités de renforcement des capacités du Forum mondial implique la mise en œuvre mondiale des deux normes internationales sur la transparence et l’ER : l’échange de renseignements sur demande et l’échange automatique de renseignements sur les comptes financiers. Au total, 316 événements ont été organisés et 22 000 agents fiscaux ont été formés, y compris pendant la pandémie de COVID-19. Ce travail donne aux juridictions les moyens de lutter contre l’évasion fiscale et les autres flux financiers illicites pour, en fin de compte, améliorer la mobilisation de leurs ressources nationales.

Pour plus d’informations, veuillez contacter gf**************@oe**.org.

Aussi disponibleÉgalement disponible(s)



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *