Le crowdfunding immobilier à l’aube d’une petite révolution


ClubFunding lève 125 millions d’euros à un moment où le marché s’ouvre à la concurrence en Europe.

La hausse des taux d’intérêt et la poussée générale des prix n’y font rien. Les particuliers persistent de croire dans les vertus de la pierre pour générer des revenus. Preuve en est, le crowdfunding immobilier continue de cartonner cette année auprès des épargnants. Malgré un contexte anxiogène – guerre en Ukraine, inflation, hausse des taux – les souscriptions devraient grimper de 40 à 50 % sur un an, selon la fédération Financement participatif France (FPF). Ce placement permet à des particuliers d’investir de petits montants dans le démarrage de programmes de logements neufs ou à rénover moyennant un rendement autour de 10 % par an. L’argent et les intérêts sont inversés, dix-huit à vingt-quatre mois plus tard, une fois les appartements vendus. Dans la grande majorité des cas, il s’agit de financer des programmes de logements situés en France. Cela va bientôt changer.

D’ici à quelques mois, les épargnants qui y investissent leurs économies, s’apprêtent à vivre une petite révolution…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 71% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.