L’Adie et la Fondation BNP Paribas renouvellent leur partenariat afin de soutenir 13 000 créateurs d’entreprise dans les quartiers


Face à la crise sanitaire, le soutien aux créateurs d’entreprises locales s’avère plus que jamais un levier fondamental pour la relance économique. L’Adie et la Fondation BNP Paribas se renouvellent pour 3 ans leur partenariat, avec l’ambition conjointe de soutenir 13 000 nouveaux entrepreneurs et le développement de 20 antennes de l’Adie dans les quartiers prioritaires d’ici 2023.

Ce vendredi 26 février 2021, Frederic LavenirPrésident de l’Adie, Michel PébereauPrésident de la Fondation BNP Paribas, Antoine SirDirecteur de l’Engagement d’entreprise de BNP Paribas, se sont réunis pour sceller trois nouvelles années d’engagement afin de rendre l’entrepreneuriat accessible à tous.

Cette nouvelle convention marque la volonté commune de poursuivre un partenariat initié il y a près de 30 ans pour le développement du microcrédit en France, sous l’impulsion de Maria Nowak et Michel Pébereau. Au fil des années, ce partenariat a conduit le Groupe BNP Paribas à accompagner l’Adie à toutes les étapes de son développement par du mécénat, du refinancement ou de la mise en place de solutions expérimentales comme le contrat à impact social. Les deux organisations ont également travaillé ensemble à la réponse collective nécessaire face aux enjeux de la crise. Dès avril 2020, BNP Paribas a été le premier partenaire bancaire à répondre à l’appel de l’Adie en abondant un fonds de prêt à taux zéro pour soutenir les entrepreneurs de proximité lors de la crise sanitaire, ouvrant ainsi la voie à de nombreux autres partenaires.

Ce renouvellement de partenariat permettra de financer, sur les trois prochaines années, 20 antennes de l’Adie dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) et de soutenir 13 000 créateurs d’entreprise à Grenoble, Rennes, Tours, Strasbourg , Dijon, Mulhouse, Lille, Calais, Valenciennes, Aulnay-sous-Bois, Trappes, Paris, Massy-Palaiseau, Le Havre, Poitiers, Toulouse, Nîmes, Marseille et Nantes.

Dans un contexte où la création d’entreprise connaît un essor sans précédent en France, il apparaît d’autant plus fondamental de donner les moyens aux entrepreneurs pour réaliser leurs projets. « Depuis l’été dernier, la dynamique de création d’entreprise est repartie avec une vigueur sans précédent, signe d’une volonté collective d’aller de l’avant, de créer, de se battre. Là est le moteur de la relance ! Car l’entrepreneuriat populaire n’est pas seulement un chemin d’inclusion sociale et d’accès à l’emploi. C’est aussi un puissant levier de développement économique des territoires, en phase avec l’aspiration des Français à une croissance solidaire et responsable ancrée dans le tissu local et porteuse de sens. » commentaire Frédéric Lavenir, président de l’Adie.

« Le microcrédit est une solution d’inclusion sociale concrète qui a prouvé depuis de nombreuses années son efficacité, et l’Adie a réussi de façon décisive à son passage à l’échelle. Il joue un rôle important pour le tissu économique français et pour assurer la relance post-crise sanitaire des activités des entrepreneurs. Notre soutien de longue date à l’Adie a joué un rôle fondateur dans le lien fort qui unit BNP Paribas à l’économie sociale et solidaire. En le renouvelant, nous réaffirmons que rendre l’entrepreneuriat accessible à tous est un prolongement naturel et indispensable de notre mission de banque. » déclarer Antoine Sire, directeur de l’engagement d’entreprise de BNP Paribas.

CONTACTS MÉDIAS

Pour l’Adie

Christelle Touré – ctouré [at] adie (point) org – 06 07 47 35 67

Mangara Sambakessy – FHCOM – mangara.sambakessy [at] net fhcom (point)

Pour la Fondation BNP Paribas

Astrid Wernert- astrid.wernert [at] bnpparibas (point) com – 07 62 52 36 41



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.