google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

La SGP et CDC Habitat s’associent pour développer des logements autour des gares


© Adobe Stock – Olivier Le Moal

À l’occasion du Simi 2022le groupe CDC Habitat et la Société du Grand Paris (SGP) ont signé une convention de partenariat d’au moins cinq ans afin de développer une offre de logements dans les quartiers qui accueilleront les futures gares et lignes du Grand Paris Express. Ces projets pourraient tout autant concerner le patrimoine déjà existant de CDC Habitat près des futures gares que les projets de développement de la SGP sur ses propres fonciers.

À travers ce partenariat, le groupe CDC Habitat et la SGP entendent « échanger sur la mise en œuvre des montages les plus adaptés aux besoins de chaque quartier et territoire. Puis, co-développement de projet, Vefa inversée, démembrement de propriété, bail réel solidaire pourraient être confirmés avec pour ambition de garantir une meilleure qualité de vie aux nouveaux habitants autant qu’à ceux déjà présents dans les quartiers de gare. » Avec 8 000 logements à réaliser ici à 2032 sur ses fonciers, la SGP souhaite notamment « participer au développement de la mixité pour atteindre une diversité sociale réelle à l’échelle des quartiers de gare. »

Les familles les plus fragilisées et les travailleurs clés au cœur de ce partenariat

Par leur partenariat, les deux acteurs prétendraient apporter des réponses spécifiques aux besoins de deux publics que le manque de logement en Île-de-France affecte tout particulièrement : les familles les plus fragilisées et les travailleurs clés tant du secteur hospitalier francilien que le personnel travaillant sur le Grand Paris Express.

« CDC Habitat mobilise sa filiale Adoma, spécialiste du logement accompagné et de l’hébergement, pour accompagner la SGP dans sa réflexion sur la réalisation de pensions de familles. Promouvoir ces solutions adaptées aux publics fragiles auprès des collectivités seront notamment une priorité. Et cela pour répondre à l’enjeu collectif de création d’une pension de famille par quartier de gare », détaillent la SGP et CDC Habitat, qui ajoutent : « De plus, nous nous mobilisons pour développer des offres de logements qui seront prioritairement proposés aux travailleurs clés : leur réserver des logements qui existent déjà, faire construire des logements permanents ou temporaires, dont certains pourraient être loués sur le long terme directement à des établissements publics de santé, etc. »

Anne-Sophie Grave, présidente du directoire de CDC Habitat, déclare : « C’est dès maintenant que nous devons anticiper l’évolution de l’offre de logements autour des futures lignes du Grand Paris Express, qui aura une influence profonde sur les choix de vie des franciliens , leur emploi, etc. et donc leurs besoins de logements. Nous sommes ainsi prêts à apporter à la SGP l’expertise que notre groupe remplit déjà pour mettre en chantier plus de 20 000 logements par an, dont 5 485 en Île-de-France, pour être aux côtés de la SGP un acteur de ces futurs quartiers de gare, et contribuent ainsi à la fabrique d’une ville sobre, accessible à tous, équilibrée et durable. »

Jean-François Monteils, président du directoire de la SGP, ajoute : « L’enjeu de production de logements pour tous, desservis par les infrastructures de transport et contribuant à maîtriser l’étalement urbain en Île-de-France, est inscrit dans l’ADN de la Société du Grand Paris. C’est en s’entourant de partenaires tels que CDC Habitat que la SGP pourra relever ce défi majeur dans les années à venir. »



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *