google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

La nouvelle boîte à outils de la Plateforme de collaboration sur la fiscalité aide les pays à mettre en œuvre des exigences efficaces en matière de documentation des prix de transfert


19/01/2021 – La Plateforme de collaboration en matière fiscale (PCT) – une initiative conjointe du FMI, de l’OCDE, de l’ONU et de la Banque mondiale – a publié la version finale du Boîte à outils pratique pour soutenir la mise en œuvre réussie par les pays en développement d’exigences efficaces en matière de documentation des prix de transfert.

La nouvelle boîte à outils du PCT sert de source d’orientations sur la mise en œuvre des exigences en matière de documentation des prix de transfert pour les pays en développement. La boîte à outils compile des informations essentielles sur la documentation des prix de transfert et analyse les choix politiques et les options législatives. Les lecteurs peuvent trouver des exemples de législation ainsi que des exemples et des pratiques de plus de 30 pays et des approches supplémentaires pour la documentation des prix de transfert dans la boîte à outils.

Les prix de transfert restent l’un des problèmes les plus difficiles pour les administrations fiscales, même pendant la crise du COVID-19. Le succès de l’application des règles en matière de prix de transfert dépend d’exigences rigoureuses en matière de documentation des prix de transfert. La boîte à outils vise à aider les pays à mettre en œuvre des exigences efficaces en matière de documentation des prix de transfert afin qu’ils puissent protéger leurs assiettes fiscales, réduire le transfert de bénéfices et générer des revenus indispensables pour la phase de reprise.

Les prix de transfert font référence au mécanisme de tarification des transactions transfrontalières intra-entreprise. Lorsqu’ils sont pratiqués dans le respect des règles applicables au niveau international, les prix de transfert constituent un élément nécessaire et légitime des transactions mondiales des entreprises multinationales (EMN), impliquant le transfert de biens ou de services. Cependant, les entreprises multinationales peuvent exploiter les différences de systèmes fiscaux entre les pays par le biais de prix de transfert manipulateurs et abusifs, transférant les bénéfices des juridictions à fiscalité élevée vers des juridictions à faible fiscalité et refusant aux pays des recettes fiscales essentielles.

Les exigences en matière de documentation des prix de transfert sont des mesures que les administrations fiscales utilisent pour obliger les contribuables à documenter toutes les étapes de leur analyse des prix de transfert. Les administrations fiscales examinent une grande quantité d’informations provenant de sources externes et internes pour évaluer le respect par les contribuables des règles en matière de prix de transfert. En fournissant des exemples et des pratiques concrets, la boîte à outils montre qu’un régime de documentation des prix de transfert solide et clair aide les administrations fiscales à collecter les informations nécessaires pour assurer la conformité tout en minimisant les charges de conformité pour les entreprises.

Il s’agit de la quatrième boîte à outils publiée par le PCT, un effort collectif des partenaires du PCT pour aider les pays à relever les défis de la fiscalité internationale. La boîte à outils tient compte des nombreux commentaires reçus des pays et des parties prenantes lors du processus de consultation publique en 2019.

Après le lancement, la boîte à outils de documentation sur les prix de transfert sera présentée par un panel d’experts lors d’un webinaire en février 2021. Les versions française et espagnole de la boîte à outils seront disponibles dans les prochains jours, ainsi que des opportunités d’apprentissage virtuel basées sur la boîte à outils.

La Plateforme de collaboration sur la fiscalité est une initiative conjointe du Fonds monétaire international (FMI), de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), des Nations Unies (ONU) et du Groupe de la Banque mondiale (GBM). Le Secrétariat du PCT est généreusement soutenu par les gouvernements du Japon, du Luxembourg, des Pays-Bas, de la Norvège, de la Suisse et du Royaume-Uni. Pour plus d’informations, s’il vous plaît visitez: www.tax-platform.org

Les requêtes des médias doivent être adressées à :

Aussi disponibleÉgalement disponible(s)



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *