google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

La fille de Picasso s’offre un méga appartement à 74.000 euros le m² à Paris


L’immobilier parisien a moins la cote? Pas pour tout le monde, semble-t-il. Les biens d’exception continueront d’attirer des acheteurs et les prix, d’atteindre des niveaux affolants. Nous sommes sur l’île de la Cité, en plein cœur de Paris, là où le prix peut aisément dépasser les 20.000 euros le m². Mais de là à enfoncer largement ce seuil… C’est ainsi qu’un appartement de 290 mètres carrés, avec deux terrasses (50 m² au total) dont l’une donne sur les quais de Seine, a été vendu au prix de 21,5 millions d’euros, selon les notaires du Grand Paris, confirmant une information de Challenges. Soit plus de 74.000 euros le m² !

Selon nos informations, c’est la vente la plus importante réalisée à Paris en 2022, en termes de prix de vente. Idem pour le prix au m² ? A priori oui, étant donné le prix faramineux. La réponse est non. Car, pour ce critère, la transaction sur l’île de la Cité reculée, de peu, à la deuxième place. C’est, en effet, une vente réalisée dans un quartier inattendu qui arrive en tête, à savoir Saint-Georges, dans le 9e à Paris. Il s’agit d’un grand appartement qui a été cédé plus de 75.000 euros le m² (75.331 euros exactement). Cette performance est d’autant plus étonnante que Saint-Georges est un des quartiers les moins cotés de cet arrondissement puisque les prix ont baissé de près de 4% ces 12 derniers mois, selon les notaires du Grand Paris, et de 2,5% ces 3 derniers mois. Idem pour le 9e qui affiche l’une des plus fortes baisses (-2,9%) à Paris, enregistrée en un an, bien qu’il reste l’un des secteurs les plus chers de la capitale (10.870 euros le m² en moyenne selon les notaires).

Résidence secondaire

A contrario le quartier Notre-Dame, où se trouve l’île de la Cité, est l’un des plus chers (16.380 euros le m²) de la capitale et des plus prisés avec une hausse des prix de près de 6% sur ces 3 derniers mois, selon les notaires . De quoi permettre aux vendeurs de l’appartement de 290 m², des descendants du fondeur et collectionneur d’art, Adrien-Aurélien Hébrard (1865-1937), selon Challenges, de réaliser une vente sacrée. L’acheteuse, quant à elle, n’est autre que Paloma Picasso.

La seconde fille du célèbre peintre espagnol sera donc l’heureuse bénéficiaire d’un méga appartement situé au dernier étage d’un immeuble du 17e siècle dont la façade est classée aux monuments historiques, et qui a fait l’objet d’une surélévation à la fin des années 1920. Mais la créatrice de mode et de bijoux franco-espagnole, âgée de 73 ans, n’aurait pas prévu d’habiter dans son nouveau cocon parisien situé au dernier étage d’un immeuble du 17e siècle mais plutôt de continuer à résider sur les bords du lac Léman, en Suisse.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

[trustindex data-widget-id=3bf391e11277385bf3861797408]