google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

La croissance sera « probablement faiblement positive » en 2023, selon la Banque de France


Le gouverneur de la Banque de France François Villeroy de Galhau a dit vendredi s’attendre à une croissance « probablement faiblement positive » en 2023, après une année 2022 où elle devrait atteindre 2,6 %.

« Ca ne sera pas 2,6% » l’an prochain, à-il averti sur la radio Franceinfo, mais « probablement une faible croissance positive ».

« Je ne peux pas exclure une reculée mais ça n’est pas notre scénario central », a ajouté le patron de la Banque de France, qui doit dévoiler la semaine prochaine ses projections jusqu’en 2025.

Dans sa dernière estimation, l’institution tablait sur une croissance comprend entre -0,5 et 0,8% du PIB en 2023, une estimation plus pessimiste que celle du gouvernement qui espère 1% de croissance.

Les prévisionsnistes internationaux de référence, l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) anticipent une progression de 0,6% du PIB et le Fonds monétaire international (FMI) table sur 0,7% en 2023.

« Nous abordons avec 2023 un virage plus serré », a commenté François Villeroy de Galhau vendredi.

Mais « ce que nous excluons aujourd’hui, c’est un atterrissage brutal de l’économie française et européenne, compte tenu des signes de bonne résistance » de la croissance dans l’Hexagone, qui devrait s’établir à 0,1% au quatrième trimestre 2022, selon la dernière enquête de conjoncture de la Banque de France publiée jeudi.

Frais bancaires : jusqu’à 259 € d’économies grâce à notre comparateur

Après 2023, « nous trouverons une route plus normale avec progressivement moins d’inflation et plus de croissance », a révélé le gouverneur.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *