BLOGBOURSE

La Bourse de Paris en position d’attente -Cac 40

[ad_1]

google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

La salle de contrôle d’Euronext, société qui gère la Bourse de Paris (AFP/Archives/ERIC PIERMONT)

La Bourse de Paris est en légère baisse de 0,13% dans les premiers échanges mardi, attendant les réunions des banques centrales, à commencer par celle des Etats-Unis.

L’indice vedette CAC 40 baissait de 9,62 points à 7.481,88 points vers 09H45. Vendredi, il avait terminé en légère hausse (+0,10%) une semaine terne (-1,13%).

Sur le marché obligataire, le coût de l’emprunt français augmente après la dégradation de la note de la France par l’agence Fitch.

Le taux d’intérêt de la dette à 10 ans montait à 2,96% sur le marché secondaire par les investisseurs des titres déjà émis par la France, contre 2,88% vendredi à la clôture. Le taux d’intérêt de la dette allemande suivait la même tendance.

Malgré « quelques nuages », la volatilité des actions « reste au plus bas », souligne Christian Parisot pour le courtier Aurel BCG dans une note.

Le risque de reprise de crise bancaire après la saisie de la First Republic Bank par les autorités américaines a été écarté temporairement avec la reprise de l’établissement par JPMorgan.

La stabilité du système bancaire devrait rester au centre des discussions des responsables de la Banque centrale américaine (Fed), qui se réunissent mardi et mercredi. Les investisseurs vont surtout regarder la décision sur les taux directeurs, avec une hausse attendue par tous les acteurs du marché, ainsi que les prévisions pour le reste de l’année.

La Fed « signalera qu’une hausse en juin est sur la table, mais sans engagement préalable à agir en conséquence » estiment les analystes de Deutsche Bank.

La Banque centrale européenne se réunit quant à elle jeudi. Dès la fin de matinée mardi, les chiffres de l’inflation en zone euro pourront enrichir leurs réflexions. Les tendances pour les principaux pays européens sont déjà connues depuis vendredi.

Mauvaise pilule pour Sanofi

Sanofi était en bas du CAC 40, perdant 2,41% à 97,59 euros après que Deutsche Bank a recommandé de vendre le titre, contre la recommandation « conserver » auparavant. Les analystes évoquent « un début d’année mitigé » après les résultats publiés vendredi qui a « confirmé », selon eux, la difficulté qu’auront les dirigeant de faire mieux que prévu cette année. La dépendance du laboratoire à sa molécule phare le Dupixent est aussi signalé. Le titre a même brièvement chuté de près de 6% dans les premiers échanges.

© 2023 AFP

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.


Twitter


Facebook


Linkedin


email



[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *