google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0
ACTUALITESBLOG

La Bourse de Paris attendue en rouge l’ouverture

[ad_1]

google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

La Bourse de Paris devrait ouvrir en baisse lundi, les investisseurs attendant les arbitrages mercredi soir de la Réserve fédérale (Fed) américaine sur la suite de sa politique de resserrement monétaire destinée à juguler l’inflation.

Le contrat terme de l’indice vedette CAC 40 reculait de 0,40% une quarantaine de minutes avant l’ouverture. La semaine dernière, il avait bondi de 1,91%, connaissant sa meilleure performance depuis mi-juillet.

Les investisseurs ont le regard tourné vers la réunion du comité de politique montaire (FOMC) de la Fed, qui se tiendra mardi et mercredi, pour savoir si l’institution américaine décidera de laisser ses taux d’intérêt actuels inchangés.

Les taux se situent dans la fourchette de 5,25 5,50% après 11 relevés depuis mars 2022.

« Il est largement attendu que la Fed maintienne ses taux stables », selon une note des économistes d’Oxford Economics.

« Quoi qu’il en soit, les marches ont adhéré à l’idée que la Fed maintienne ses taux plus levs plus longtemps », commente John Plassard, spécialiste de l’investissement chez Mirabaud.

L’analyste souligne que ces estimations « contrastent fortement avec les spéculations observées il y a six mois », quand le mois espère que « les premières réductions » de taux interviendront lors de la réunion de septembre.

Signe de nervosit, sur le march obligataire, le rendement des emprunts d’Etat américain 10 ans s’est tendu vendredi, flirtant avec ses plus hauts depuis 15 ans.

Ailleurs l’agenda, les données sur l’inflation en zone euro pour le mois d’août, ainsi qu’au Canada, seront publiés mardi.

Mercredi, les investisseurs se tourneront vers l’inflation au Royaume-Uni pour la même période et la banque centrale britannique rendra sa décision de politique montaire le lendemain.

La banque centrale japonaise s’exprimera quant elle vendredi.

Parmi les valeurs à suivre

Société Générale: la banque a annoncé lundi, avant l’ouverture de la Bourse et en amont d’une présentation stratégique aux investisseurs Londres par son nouveau directeur général Slawomir Krupa, qu’elle allait réduire de 50% par rapport 2019 son exposition au secteur de la production de pétrole et de gaz d’ici 2025, contre 20% auparavant.

Bouygues : le gant du BTP a annoncé lundi dans un communiqué son intention de retirer de la bourse sa filiale Colas, spécialisée dans la construction d’infrastructures, et déposera « dans les prochains jours » un projet d’offre publique de retrait.

» la demande de Colas, la cotation des actions Colas sera suspendue ce jour et reprendra le 19 septembre 2023. »

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *