google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0
ACTUALITESBLOG

la Banque centrale russe annonce relever son taux directeur 13%

[ad_1]

google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

La Banque centrale russe (BCR) a annoncé vendredi relever son taux directeur de 12% à 13%, sa troisième hausse consécutive en moins de deux mois pour contrer l’inflation et l’affaiblissement du rouble, qui reste malgré ses efforts à des niveaux très faibles face au dollar et à l’euro.

Face à une pression inflationniste dans l’économie russe (qui) reste élevée et l’affaiblissement du rouble cet été, un resserrement monétaire supplémentaire est nécessaire, a expliqué la BCR dans un communiqué.

Ainsi, le conseil d’administration de la BCR a décidé d’augmenter le taux directeur de 100 points de base pour le porter 13%, a indiqué l’institution montaire.

Depuis plusieurs semaines, la chute libre du rouble s’accompagne inexorablement d’un retour de l’inflation (+5,15% en aot), qui s’ajoute au côté croissant du conflit ukrainien, faisant craindre de nombreux Russes pour leur niveau de vie.

En cause notamment, la baisse considérable des revenus liée à la vente des hydrocarbures, sous l’effet des sanctions et de la détermination affichée des Européens à sortir de leur dépendance énergétique vis-à-vis de Moscou.

Un maintien de conditions montaires strictes

Malgr deux hausses prcdentes du taux directeur par la BCR, une premire fois le 21 juillet (de 7,5% 8,5%), puis une deuxime en urgence mi-aot 12% face au dvissage du rouble, la devise nationale reste des niveaux très faibles l’change face au dollar et à l’euro.

Vendredi, il fallait débourser 96,5 roubles pour obtenir un dollar et 102,8 pour un euro, des niveaux presque aussi faibles que ceux de mars 2022, dans la foule de la vague de sanctions qui avait touché l’économie russe en reprsailles de l’offensive en Ukraine.

Dans ces conditions, le retour de l’inflation à l’objectif et sa stabilisation près de 4% impliquent également une période prolongée de maintien de conditions montaires strictes dans l’économie, a affirmé vendredi la Banque centrale russe.

Autre signe que la situation est jugée délicate par la BCR, elle est intervenue jeudi sur la marche des changements pour soutenir le rouble, en multipliant par dix ses ventes de devises quotidiennes, et ce jusqu’au 22 septembre.

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *