la Banque centrale relève son taux 6,25% contre l’inflation


La Banque centrale d’Afrique du Sud a relevé jeudi son taux directeur de 75 points de base à 6,25%, seconde hausse en deux mois, dans un contexte de forte inflation.

En juillet, la Banque centrale avait déjà relevé son taux de 5,5 %, plus forte hausse en 10 ans.

Le comité de politique montaire a décidé d’augmenter le taux de 75 points de base pour le porter 6,25%, a déclaré le gouverneur de la banque centrale, Lesetja Kganyago, lors d’une conférence de presse retransmise à la télévision.

Il est proche de celui qui prévalait avant le début de la pandémie, at-il ajouté.

Ce nouveau tour de vis correspond aux prévisions des analystes. Il s’agit de la cinquième hausse consécutive de la Banque centrale, qui s’interroge sur le niveau de la hausse des prix et du fort ralentissement de l’économie sud-africaine.

En Afrique du Sud, l’inflation a atteint un record de 7,8% sur un an en juillet, au plus haut depuis 13 ans. Elle a légèrement baissé en aot (7,6%) grâce à une baisse du prix des carburants.

L’inflation a atteint son plus haut niveau depuis des décennies dans de nombreux pays, alimente notamment par la guerre en Ukraine et la reprise conomique consécutive l’assouplissement des restrictions lies la pandémie.

Trouvez le taux le plus bas pour votre projet immobilier !

Cette situation a poussé plusieurs Banques centrales à relever leurs taux d’intérêt, mais ces mesures – qui renchérissent le coût de l’emprunt pour les entreprises et particuliers – alimentent désormais les risques de récession.

La Banque centrale sud-africaine a revu ses estimations de croissance de la baisse, tablant sur un ralentissement de 1,3% pour 2023, avant un léger rebond de 1,5% en 2024.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.