google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

JP Morgan hésite entre Paris et Francfort pour le transfert d’un millier de banquiers


Publié le 20juil. 2022 à 7:05Mis à jour le 20 juil. 2022 à 9:03

Six ans après le référendum du Brexit, la bataille continue de faire rage pour attirer les banquiers de Londres pressés par la Banque centrale européenne (BCE) de rejoindre le continent. Quelque 1.000 employés de back-office doivent grossir les rangs de JP Morgan en Europe, selon nos informations. La première banque américaine hésite entre les rives de la Seine et du Main.

Pour Paris, l’enjeu est de taille. « Les banques américaines se surveillent toutes, observent-on dans l’administration. Si JP Morgan bouge, les autres vont chercher à s’aligner ». Rien n’est pourtant joué face à Francfort, où plusieurs grandes banques internationales ont placé leur tête de pont en Europe, près de la BCE.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *