Inflation : les recettes du low cost


Publié le 9 sept. 2022 à 10:00Mis à jour le 9 sept. 2022 à 10:22

Face à l’inflation, les consommateurs ont commencé à modifier leurs comportements, et n procédant à des arbitrages dans les grandes enseignes de la distribution alimentaire : ils se rapportent sur les marques de distributeur et les ‘premiers prix’. De plus, certains se tournent vers les distributeurs « low cost », appelés également « hard discounter ». Ainsi, Lidl a connu une forte progression de ses ventes cet été. Dans d’autres secteurs, le low cost marque également des points : dans l’automobile, le succès de la gamme Dacia ne se dément pas, au point de représenter aujourd’hui 40 % des ventes de Renault. Dans le transport aérien, le low cost a atteint 47 % de part de marché en Europe en 2022, contre 41 % en 2019.

Mais comment fonctionne au juste ce modèle ? En voici la recette, en 4 étapes.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.