google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0
BLOGBOURSE

en rouge, pénalisé par le recul du secteur bancaire

[ad_1]

google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0
bourse Cac 40

(CercleFinance.com) – La bourse de Paris achève la séance sur un recul de 0,69%, à 7269 points, pénalisée par les fortes tensions sur le secteur bancaire.

En effet, les trois banques qui composent le CAC40 signent parmi les plus forts reculs de la cote, avec -3% pour BNP Paribas, -2,5% pour Crédit Agricole et -1,7% pour Société Générale.

Le secteur est sous pression après l’annonce du gouvernement italiend’un projet visant à taxer les superprofits des banques.

A cela, s’ajoute aussi des vents contraires en provenance des Etats-Unis où l’agence de notation Moody’s a dégradé les notes de plusieurs établissements de petite et moyenne envergure.

L’agence de notation pointe du doigt les pressions que ces banques subissent en matière de financement, des réserves de capital insuffisantes au point de vue réglementaire et le risque associé à leur exposition à l’immobilier commercial.

Ce matin, les investisseurs ont appris qu’en juin 2023, le solde commercial de la France avait poursuivi son amélioration selon les données CVS-CJO de l’administration des douanes, le déficit ayant ainsi diminué de 1,2 milliard d’euros par rapport à mai, pour se trouver ramené à 6,7 milliards.

Bercy précise que, toujours d’un mois sur l’autre, la baisse des exportations françaises, de 52,7 à 52,1 milliards d’euros, s’est montrée sensiblement moins forte que celle des importations, passées de 60,7 à 58,8 milliards.

Par ailleurs, outre-Rhin, les prix à la consommation ont augmenté de 0,3% sur un mois en juillet et de 6,2% sur un an, a annoncé mardi l’Office fédéral de la statistique, confirmant ainsi ses premières estimations.

L’inflation marque ainsi un ralentissement par rapport à sa hausse annuelle de 6,4% sur le mois de juin, tout en restant à des niveaux élevés.

Notons aussi que les marchés sont préoccupés par le recul des exportations chinoises, celles-ci ayant chuté pour le troisième mois consécutif en juillet, de 14,5% en glissement annuel (leur plus forte baisse depuis juillet 2020), tandis que les importations se sont contractées de 12,4%.

Dans ce contexte, les marchés pourraient avoir du mal à progresser dans les jours qui viennent, les investisseurs semblant tentés de freiner leur appétit plutôt que de risquer de perdre leurs gains récents.

Le véritable test est fixé pour jeudi avec la publication des statistiques mensuelles des prix à la consommation aux Etats-Unis, qui pourraient faire preuve de résistance en raison de la récente remontée des prix de l’énergie.

Du côté des emprunts d’Etat, les rendements se stabilisent après avoir fortement progressé la semaine passée avec la dégradation de la dette américaine par Fitch.

Le rendement des Treasuries à dix ans, très suivi ces derniers jours, se détend et retombe autour des 4%, tandis que le bunds allemand affiche 2,43%.

Dans l’actualité des sociétés tricolores, Eutelsat a annoncé hier soir la signature de plusieurs contrats avec AVS, acteur brésilien de premier plan dans la fourniture et l’intégration de services destinés aux secteurs publics et privés, portant sur de la capacité à bord du satellite EUTELSAT 65 West A.

Euronext a annoncé que le volume moyen des transactions quotidiennes sur ses marchés ‘cash’ en juillet avait baissé de 25% à 2,26 millions par rapport à juillet 2022. En rythme mensuel, c’est-à-dire par rapport à juin 2023, il s’inscrit toutefois en petite hausse de 2%.

Safe Orthopaedics a fait état mardi de premiers résultats cliniques ‘prometteurs’ pour Sycamore, son système destiné à la prise en charge des patients atteints de fractures vertébrales.

Enfin, notons que Biophytis a gagné jusqu’à 70% ce matin à Paris après avoir obtenu un avis positif pour son étude de phase 3 dans la sarcopénie en Europe. Les vendeurs n’ont pas raté le coche et engrangé les bénéfices: en fin de séance, le titre gagne près de 3,5%.

Copyright © 2023 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.


Twitter


Facebook


Linkedin


email



[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *