google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

en nette hausse, malgré le recul de fin de séance


bourse Cac 40

(CercleFinance.com) – Après avoir gagné jusqu’à 2,5% en milieu d’après-midi, la bourse de Paris a cédé une partie de ses gains en fin de journée mais conclut néanmoins la séance avec un gain de 1,42%, à 6744 points, notamment portée par STMicro (+3,4%) ou Dassault Systèmes (+3,3%).

La séance a été marquée par la publication du CPI américain: l’indice des prix à la consommation américain a augmenté de 7,1% en novembre par rapport au même mois de 2021, son taux annuel le plus bas depuis décembre 2021, alors que le consensus tablait sur 7,2/7,3% (contre 7,7% en octobre et 8,2% en septembre).

Hors énergie (+13,1%) et produits alimentaires (+10,6%), deux catégories traditionnellement volatiles, le taux d’inflation annuel s’est établi à 6% le mois dernier, un niveau conforme aux anticipations.

En rythme séquentiel, c’est-à-dire entre octobre et novembre 2022, les prix à la consommation des Etats-Unis se sont accrus de 0,1% en données brutes et de 0,2% en donnée ‘core’, excluant l’énergie et les produits alimentaires.

Dans ce contexte, les indices US sont nettement dans le vert avec +1,3% sur le S&P500 et +2% sur le Nasdaq, tandis que le ‘VIX’ qui avait étrangement flambé de +9 à +10% lundi soir (alors que Wall Street était en nette hausse, un cas de figure rarissime) se replie de -9%, et retombe au contact des 22.

Les marchés obligataires réagissent positivement avec des écarts de -15Pts de base sur les T-Bonds à 3,461% et de -3Pts de ce côté ci de l’Atlantique (OAT à 2,3700 et Bund à 1,904%).

Bonne nouvelle également ce matin avec l’indice ZEW du climat économique pour l’Allemagne : alors qu’il était au fond du gouffre en août, il a augmenté de 13,4 points pour atteindre une valeur de -23,3 points dans l’enquête actuelle de décembre 2022, soit sa troisième hausse consécutive depuis septembre.

‘La grande majorité des experts des marchés financiers s’attendent à ce que le taux d’inflation diminue au cours des prochains mois’, explique le président du ZEW Achim Wambach, qui pointe la stabilisation temporaire sur les marchés de l’énergie.

Outre cette amélioration des perspectives, l’évaluation de la situation économique actuelle en Allemagne continue également de s’améliorer, son indice se situant à -61,4 points en décembre, soit 3,1 points de plus que le mois précédent… mais cela reste un niveau très préoccupant qui préfigure une récession sévère.

Les chiffres définitifs de l’inflation en novembre dans le pays ont été publiés ce matin. L’inflation a ralenti en Allemagne au mois de novembre pour atteindre 10%, contre +10,4% en octobre, confirment des chiffres définitifs publiés par Destatis, l’office fédéral de la statistique.

Selon William Gerlach, gérant pour la France chez la fintech iBanFirst, la Fed – comme la Banque nationale suisse, la Banque d’Angleterre et la Banque centrale européenne BCE jeudi – devrait se contenter d’une hausse de taux de 50 points de base demain soir et jeudi midi.

Sur le marché obligataire, une certaine confiance semble prévaloir depuis fin novembre -confortée par le ‘CPI’ ce mardi- sachant que plusieurs membres de la Fed ont récemment évoqué l’opportunité de ralentir le rythme de hausses de ses taux.

Sur le FOREX, l’euro bondit de +1% et s’échange maintenant contre 1,0645$.

Sur le marché pétrolier, le Brent et le brut léger américain évoluent en hausse de +3% (à 80,3$ et 75$ respectivement).

Dans l’actualité des valeurs, Air Liquide indique avoir signé un contrat de long terme afin de fournir des volumes supplémentaires d’hydrogène et de monoxyde de carbone à Kumho Mitsui Chemical, dans le complexe industriel sud-coréen de Yeosu, où le Français opère quatre unités de production.

Le chinois Sungrow a annoncé mardi avoir conclu un contrat avec le français Engie, auquel il va fournir ses systèmes de stockage d’énergie de batterie (BESS) dans le cadre d’un projet basé au Chili.

Carrefour a annoncé mardi qu’il prévoyait de lancer l’an prochain une nouvelle gamme de produits d’origine 100% française afin de soutenir l’agriculture et répondre aux attentes des consommateurs.

Copyright © 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.


Twitter


Facebook


Linkedin


email





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *