google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Dispositif de sécurisation locative : extension de la garantie VISALE aux jeunes et aux précaires


Entrée en vigueur depuis février 2016, la caution locative « Visale » permet à ses bénéficiaires de payer les loyers en cas de difficultés financières. Au début, elle était reconnue en faveur de certains salariés et des foyers démunis. Mais depuis le 21 juillet, le dispositif s’étend à tous les jeunes de moins de 30 ans.

Garantie Visale : Un champ d’application élargi !

Schwarzgeld Übergabe

Actuellement, la ministre du Logement, Emmanuelle Cosse a signé avec des partenaires sociaux une convention qui autorise tous les jeunes à adopter la garantie Visale. En effet, seul, ce dispositif ne concernait que les salariés de moins de 30 ans qui accèdent à la localisation d’un logement principal au cours de leur première année professionnelle et les ménages en situation précaire. Mais aussi, elle touche les salariés âgés de plus de 30 ans qui ne possèdent pas encore de stabilité financière (en CDD, en période d’essai, les apprentis, etc.) En revanche, la caution locative Visale sera bientôt ouverte à tous les jeunes de moins de 30 ans qu’il s’agisse d’un salarié, d’un chômeur ou d’un étudiant. Attention, les étudiants qui ne sont pas boursiers, c’est-à-dire rattachés fiscalement à leurs parents ne peuvent prétendre bénéficier de cette garantie. D’après les informations communiquées, cette initiative va toucher un grand nombre d’individus, soit près de 300.000 jeunes chaque année. Représentant le tiers des jeunes qui entrent dans le parc locatif privé tous les ans, ce chiffre est tout de même impressionnant. L’objectif du Ministère est d’aider ce public à trouver facilement un logement malgré leur condition économique instable. Cette mesure d’extension sera appliquée fin septembre au plus tard.

De quoi s’agit-il ?

Compter l'argent dans les mains

La caution locative Visale permet à son bénéficiaire d’offrir une garantie de paiement de loyer aux bailleurs pendant les trois premières années de location. Dans ce cadre, elle est autorisée quelle qu’en soit la cause par le défaut de règlement du loyer, tant que le locataire n’est pas parti. À l’opposé de la GRL ou de la garantie des risques locatifs, elle ne couvre pas les risques locatifs. En cas d’impayés, l’organisme Action Logement règle les dettes à la place du locataire. Ensuite, ce dernier devra les rembourser en bénéficiant d’un délai différé. Le paiement doit être effectué en ligne, sur la plateforme de Visale. Par ailleurs, il faut savoir que cette garantie est plafonnée. Elle ne concerne que les loyers inférieurs à 1.500 euros pour les logements localisés à Paris et 1.300 euros pour ceux des autres villes. À part cela, pour être éligible, le contrat de bail ne peut pas être établi entre des personnes de la même famille. Mais aussi, il doit inclure une clause de résiliation en cas de défaut de paiement. Si la maison est louée en colocation, chacun doit avoir son propre contrat.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *