Deuxième réunion du comité des créanciers de la Zambie dans le cadre du cadre commun pour le traitement de la dette au-delà de la DSSI


Le comité des créanciers a examiné la situation macroéconomique et financière de la Zambie, y compris la viabilité de sa dette à long terme, et sa demande formelle de traitement de la dette au titre du «Cadre commun pour le traitement de la dette au-delà de la DSSI» approuvé sous la présidence saoudienne du G20 en novembre 2020, qui a également reçu l’aval du Club de Paris.

Le comité des créanciers soutient le programme de tranche supérieure de crédit (UCT) du FMI envisagé par la Zambie et son adoption rapide par le Conseil d’administration du FMI pour répondre aux besoins de financement urgents de la Zambie. Le comité des créanciers encourage les banques multilatérales de développement (BMD) à maximiser leur soutien à la Zambie pour répondre à ses besoins financiers à long terme.

Conformément à leurs lois nationales et à leurs procédures internes, les membres du comité des créanciers se sont engagés à négocier avec la République de Zambie les conditions d’une restructuration de leurs créances à finaliser dans un protocole d’accord (MoU), conformément au «Cadre commun pour le traitement de la dette». au-delà de la DSSI ».

Le comité des créanciers souligne que les autorités zambiennes sont censées demander à tous les créanciers privés et autres créanciers bilatéraux officiels un traitement de la dette à des conditions au moins aussi favorables que celles envisagées par le comité des créanciers, conformément au principe de comparabilité de traitement. Par conséquent, le comité des créanciers exhorte les créanciers privés et les autres créanciers bilatéraux officiels à s’engager sans délai à négocier avec la Zambie les traitements de la dette qui sont essentiels pour assurer la pleine efficacité du traitement de la dette de la Zambie en vertu du Cadre commun.

Notes de fond

1. Le comité des créanciers pour la Zambie a été formé le 16 juin 2022, en application du « Cadre commun pour le traitement de la dette au-delà de la DSSI » approuvé par le G20 et le Club de Paris en novembre 2020.

2. Les membres du comité des créanciers sont des représentants des pays ayant des créances éligibles sur la Zambie. La Chine et la France co-président le comité des créanciers tandis que l’Afrique du Sud agit en tant que vice-président.

3. Les observateurs à la réunion étaient des représentants du Fonds monétaire international et du Groupe de la Banque mondiale.

+ Plus d’informations sur le site du Club de Paris >>



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.