google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

démarre sur les chapeaux de roues en Bourse


Oliver Blume (à droite), PDG du constructeur automobile allemand Porsche AG, et Theodor Weimer, PDG de l’opérateur boursier Deutsche Boerse AG, posent lors du lancement de l’introduction en bourse de Porsche. DANIEL ROLAND/AFP

L’action Porsche grimpe à plus de 84 euros dans les premiers échanges, au-dessus du prix d’introduction fixé à 82,50 euros. La demande pour les actions du constructeur de voitures de sport a largement dépassé l’offre. L’opération se réaliser dans le haut de la fourchette de prix annoncée.

Malgré les turbulences sur les marchés financiers, la guerre en Ukraine, l’envolée de l’inflation et une éventuelle récession notamment en Allemagne, Volkswagen a lancé Porsche à la Bourse de Francfort ce jeudi. La demande a largement l’offre. Le volume d’émission en fait la deuxième plus grosse introduction en Bourse en Allemagne après celle de Deutsche Telekom en 1996 et la plus importante en Europe depuis 2011 avec le géant suisse des matières premières Glencore.

Résultat, Volkswagen a fixé le prix de l’action du constructeur de voitures de sport dans le haut de la fourchette, à environ 82,50€. Le fabricant de la 911 a ainsi été valorisé 75 milliards d’euros, lors de l’IPO. Dans les premiers échanges le titre grimpe à plus de 84 euros.

La valeur de Porsche en Bourse, soit environ 76 milliards d’euros, dépasse celle de BMW (autour de 47 milliards d’euros) ou Mercedes-Benz (près de 57 milliards d’euros) qui vendent bien plus de voitures. Elle serait également proche de celle de sa maison…

Cet article est réservé aux abonnés Bourse et placements. Il vous reste 64% à découvrir.

Le meilleur du conseil boursier : 0,99€ seulement

annulable à tout moment

Déjà abonné au Figaro Bourse et placements ?
Connectez-vous



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *