google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Coup de filet chez les influenceurs américains inculpés pour manipulations de cours


Le sceau de la Commission des valeurs mobilières des États-Unis (SEC) est visible à son siège à Washington, D.C. ANDREW KELLY, REUTERS

Ces pratiques frauduleuses leur ont permis d’amasser quelque 100 millions de dollars de gains indus.

Sur les marchés financiers aussi les conseilleurs ne sont pas les payeurs. Avec la montée en puissance des réseaux sociaux les pseudo-experts de la Bourse se multiplient. Aux États-Unis, huit influenceurs ont été inculpés de fraude pour avoir conseillé à leurs abonnés d’acheter des actions qu’ils prévoyaient, eux, de vendre. Ces manipulations leur ont permis d’amasser quelque 100 millions de dollars de gains indus.

Les mis en cause ont été interpellés et présentés mardi à un juge fédéral de Houston, qui leur a signifié les charges qui pesaient contre eux. Selon le ministère américain de la Justice, ils sont accusés de fraude dans le commerce de titres financiers et d’association de malfaiteurs. Ils risquent de lourdes peines de prison. Le gendarme américain des marchés, la SEC, a saisi la justice civile fédérale, également au Texas, dans le même dossier pour «fraude et tromperie».

Dans des tweets, des vidéos ou des podcasts, ces influenceurs ont plusieurs fois conseillé à leurs abonnés d’acheter…

Cet article est réservé aux abonnés Bourse et placements. Il vous reste 70% à découvrir.

Le meilleur du conseil boursier : 0,99€ seulement

annulable à tout moment

Déjà abonné au Figaro Bourse et placements ?
Connectez-vous



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

[trustindex data-widget-id=3bf391e11277385bf3861797408]