google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Comment toucher la prime covoiturage ?


L’Etat a débloqué 150 millions d’euros pour démocratiser le covoiturage. D’ici 2023, une prime sera déployée pour ceux qui s’adonnent à cette pratique.

Le gouvernement a mis en place un plan d’attaque complet, nommé plan de sobriété énergétique, dans le but de faire des économies d’énergie en cette période d’inflation et de guerre en Ukraine. Lancé le 6 octobre dernier, le but est de « baisser de 10% notre consommation d’énergie dans les deux prochaines années », a déclaré la Première ministre Elisabeth Borne, alors que des millions de Français se demandent comment ils vont pouvoir se chauffer cet hiver avec la flambée des prix et la baisse des températures.

Prime covoiturage : c’est quoi, pour qui ?

Parmi les solutions présentes dans le plan de sobriété énergétique, on retrouve le covoiturage. Cette pratique permet de faire des économies de toute part (moins de pollution, moins de carburant…) et, pour encourager les Français à s’y adonner, l’Etat a créé une prime au covoiturage. L’objectif étant de tripler le nombre de trajets quotidiens réalisés en covoiturage. Lundi 12 décembre, les grandes lignes de cette nouvelle aide qui n’entrera en vigueur qu’en 2023 ont été présentées.

L’Etat compte tripler le nombre de trajets quotidiens réalisés en covoiturage, en passant à 3 millions de trajets par jour, contre 900 000 actuellement. En tout, ce sont 14 mesures qui vont délimiter la mise en place de la prime covoiturage, un projet dont le coût est estimé à 150 millions d’euros.

Les 3 mesures phares sont les suivantes :

– 1 euro de l’État pour 1 euro de la collectivité, c’est-à-dire que chaque covoitureur sera soutenu par l’État et les collectivités dans ses trajets du quotidien. Il s’agit d’un financement supplémentaire aux collectivités qui proposent déjà des incitations financières aux covoitureurs ;

– 50 millions d’euros pour fluidifier les déplacements partout où cela est possible avec des investissements pour le développement d’aires facilitant le covoiturage, de lignes de covoiturage et de voies dédiées au covoiturage sur les routes et une prime de 100 euros.

Prime de covoiturage : date, montant, demande

À partir de janvier 2023, les conducteurs qui se lancent dans le covoiturage recevront une prime de 100 euros, reversée par les plateformes de covoiturage, sous la forme d’un versement progressif :

  • une première partie au 1er covoiturage (25 euros minimum) ;
  • le reste au 10e covoiturage, dans un délai de 3 mois à compter de son premier covoiturage.

Cette prime fera l’objet d’une importante campagne de communication et un site internet national dédié aux covoitureurs sera ouvert.





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *