google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

cette solution pour donner encore plus de sens votre pargne


Le pargne solidaire est de plus en plus populaire, notamment via les contrats de pargne retraite (PER) ou d’assurance vie. Mais pour donner plus de poids et de sens leur investissement, les pargnants ont la possibilité de placer leur argent directement dans le capital des entreprises pour financer des projets qui concernent le relogement, la réinsertion par l’emploi ou encore la lutte contre le réchauffement climatique .

L’encours de l’épargne solidaire grossier. Elle s’aime 24,5milliards d’euros selon les derniers chiffres de l’association Fair (ex-Finansol). Un record atteint notamment grâce à 5,1milliards d’euros supplémentaires récupérés pour la seule année 2021, en progression de 26% par rapport 2020. Pour autant, l’épargne solidaire reste une goutte d’eau puisqu’elle ne représente que 0,42% du patrimoine financier des Français.

Vous souhaitez investir votre argent dans des projets qui ont un sens et bénéficier en plus d’un rendement intéressant. Que ce soit via votre assurance vie ou encore votre PER, vous avez la possibilité d’investir dans des fonds solidaires. Une autre solution existe pour financer des projets favorisant l’accélération de la transition écologique et solidaire : l’actionnariat solidaire.

Epargne : ces placements qui vous permettent vraiment d’investir dans le solidaire

L’actionnariat solidaire, qu’est-ce que c’est ?

L’entreprise qui le souhaite ouvre son capital aux particuliers sous forme de parts sociales ou encore d’actions non cotes. Ce qui permet aux pargnants de renforcer les fonds propres, mais surtout de prendre part à la gouvernance de ces structures en oeuvrant pour la transition sociale, écologique ou économique, rapport Fair sur son site.

Dans une période où les scandales de greenwashing et de socialwashing se succèdent, l’actionnariat solidaire répond au besoin de transparence des citoyens. A l’instar d’un actionnaire, l’argent va directement à l’entreprise qu’il a choisi, l’impact social et environnemental en plus. Pour certains, il s’agira même d’avoir un rôle dans la gouvernance de l’entreprise, lui permettant alors de participer aux assemblées générales, de se prononcer sur les décisions de la société ou même de contribuer aux instances participatives de son choix, abondent des membres de la communauté de l’actionnariat solidaire dans une tribune publiée récemment sur le site des Échos. Et de rappeler que les encours investis directement dans le capital des entreprises solidaires ont atteint 900millions d’euros en 2021, en hausse de 15%.

Retraite : pargnez en payant moins d’impts. 13 contrats comparés

Une seule règle : tre patient

Méconnue du grand public, cette solution d’investissement permet l’épargne d’agir directement contre l’exclusion, le mal-logement, pour la réinsertion par l’emploi ou encore l’accès à la santé et à la culture via la souscription des actions ou parts sociales d’une entreprise de l’économie sociale et solidaire (ESS).

Il s’agit d’aller plus loin en prenant part à la gouvernance de la société en question. On peut agir directement avec son argent auprs des entreprises de son territoire par exemple. C’est ouvert tout le monde. Dans la majorité des cas, l’entreprise doit faire un appel public l’épargne et produire un document d’information très détaillé qui présente la part prise de capital et le risque pour l’épargne. Tout est transparentexplique Sarah Perrier, responsable du label Finansol.

Placement : les livrets bancaires solidaires valent-ils le coup ?

Bien sûr, vous ne verrez pas immédiatement les résultats de votre investissement. Il s’agit de projets effectus sur du long terme et qui peuvent prendre du temps se mettre en place. Il ne faut pas que vous ayez besoin de cet argent court terme. La durée d’investissement conseillée est de 5 ans minimum, pour en voir les bénéfices mais aussi pour pouvoir obtenir des réductions d’impôts, grâce au dispositif Madelin IR-PME. Comme tout investissement, l’actionnariat solidaire est un pari risqué, le capital n’est absolument pas garanti.

Il faut laisser le temps à l’entrepreneur social en bout de chaîne. La finance solidaire, c’est une finance patiente. L’idée c’est d’apporter de la ressource financière pour que la structure puisse développer son projet. On appelle cela le capital patient, ajoute Sarah Perrier.

Défiscalisation

En entrant au capital d’une entreprise, l’pargnant peut bénéficier d’une réduction d’impôts hauteur de 25%. Cette réduction concerne les versements au capital des PME grce au dispositif Madelin IR-PME ou d’entreprises reconnues d’utilité sociale (ESUS). Elle s’applique également pour les investissements dans les fonds communs de placement dans l’innovation (FCPI) et les fonds d’investissement de proximité (FIP) hors Corse et Outre-mer.

Si vous souhaitez faire de l’actionnariat solidaire, rendez-vous sur le site Équitable et choisissez entre les différentes entreprises labellisées Finansol propose l’achat d’actions non cotes ou de parts sociales.

Comparez les banques vertes, thique ou solidaire



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *