Ces commerçants qui font fortune sur le gaz et le pétrole


Publié le 7 sept. 2022 à 13:34Mis à jour le 7 sept. 2022 à 17:25

La crise énergétique mondiale (gaz, pétrole) est une aubaine et la source de juteux bénéfices pour certains acteurs financiers. Un arbitrage transatlantique offre une occasion historique et des centaines de millions de dollars de profits pour des traders spécialisés sur les matières premières comme Gunvor et Trafigura. Ils achètent du gaz aux États-Unis à un cours très bon marché dans le contexte international actuel. Ils le revendent et l’acheminent par navire-citerne là où la demande et les prix sont les plus forts, en Europe . Pour se couvrir contre la chute des cours ils peuvent vendre des contrats à terme sur le gaz. En juillet, 60 % des exportations américaines de gaz liquéfié vers l’Europe pour destination, contre 19 % un an plus tôt, selon les données de Vortexa pour « Business Insider ».

Au premier semestre, Gunvor et Glencore ont vu leurs profits multipliés par trois. Le deuxième a gagné plus de 3 millions de dollars par jour rien que sur le pétrole et le gaz. Le géant Cargill (155.000 employés dans 70 pays) a enregistré des revenus records de 165 milliards de dollars pour son exercice fiscal entre juin 2021 et mai 2022.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.