google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Candidat de Paris pour accueillir la future Autorité européenne de lutte contre le blanchiment


Paris a rejoint la liste des candidats à l’accueil de la future Autorité européenne de lutte contre le blanchiment d’argent, a annoncé mardi le ministre de l’Economie et des Finances.

Si le processus de candidatures n’est pas encore formellement ouvert, quatre autres villes ont d’ores et ont déjà déclaré publiquement leur intérêt : Francfort, Vienne, Madrid et Vilnius.

Nous hbergeons dj l’Agence bancaire européenne et le Groupe d’Action Financière, organismes avec lesquels [la future Autorit] aura des interactions nombreuses et fructueuses, a soulign le ministre dans un communiqu, pour justifier sa candidature.

Le ministre de l’Economie a également invoqué les atouts de la ville de Paris en matière d’immobilier, de liaisons ariennes et ferroviaires et, pour les futurs salariés, en matière d’emploi pour les conjoints, et d’offres ducatives et culturelles .

Aujourd’hui, la lutte contre le blanchiment au niveau européen se fait à travers des directives qui sont ensuite transposées dans les législations des 27 pays membres de l’Union européenne.

Chaque pays a ses dispositifs propres de mise en œuvre, et il n’y a pas de mise en œuvre harmonisée, a expliqué dans un brief la presse Robert Ophle, ex-président de l’Autorité des marches financiers et responsable du projet de candidature de Paris.

Trouvez le taux le plus bas pour votre projet immobilier !

L’Autorité soutient également les superviseurs nationaux sur l’application des règles anti-blanchiment par les intermédiaires financiers les plus sensibles, a ajouté M. Ophle.

Une décision est attendue pour la fin du premier semestre 2023.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *